Les joueurs qui ont écrit la légende de l'US Open à New York

De nombreuses stars du tennis masculin se disputeront la victoire finale à Flushing Meadows cette saison.

by Khalil Semlali
SHARE
Les joueurs qui ont écrit la légende de l'US Open à New York
© Matthew Stockman / Staff Getty Images Sport

Le très attendu US Open 2023 est enfin sur le point de commencer. De nombreuses stars du tennis masculin se disputeront la victoire finale à Flushing Meadows : Carlos Alcaraz, Novak Djokovic, Daniil Medvedev et Jannik Sinner sont les favoris pour la victoire finale.

Mais voici les joueurs de tennis qui ont écrit l'histoire du tournoi : Richard Sears a été la première star de l'US Open, lorsque le tournoi s'appelait encore U.S. National Championships, et il a remporté l'événement 7 années consécutives.

Les saisons suivantes virent l'émergence de champions comme Oliver Campbell (3 titres), Robert Wrenn (4 titres) et Malcolm Whitman (3 titres). Jusqu'en 1903 il n'y eut que des champions américains, avant que l'hégémonie ne soit interrompue par le britannique Lawrence Doherty.

Williams Learned précéda l'arrivée de Bill Tilden (tous deux vainqueurs de 7 titres), avant et après la Première Guerre mondiale. Les Français mirent fin à la domination américaine après la guerre ; Renè Lacoste (2 fois) puis Henri Cochet remportèrent le titre.


Fred Perry (3 titres) a précédé Don Budge, Bobby Riggs, Jack Kramer et Pancho Gonzales, avant la domination australienne. Dans les années 70 et à la fin des années 80, le tournoi a été dominé par les Américains, John McEnroe, vainqueur de 4 titres, Jimmy Connors, vainqueur de 4 titres, et Ivan Lendl, vainqueur de 3 titres.

Les années 90 ont été celles de la grande rivalité entre Pete Sampras et Andre Agassi, qui ont remporté 6 titres (4 Sampras et 2 Agassi), mais aussi par la victoire de Stefan Edberg (3) et Patrick Rafter (2).

La légende suisse Roger Federer a remporté le titre pendant cinq saisons consécutives, les dernières années ont été marquées par les victoires de Rafael Nadal et Novak Djokovic (tous deux trois fois champions), et les triomphes de quelques outsiders (comme Marin Cilic, Stan Wawrinka et Juan Martin del Potro), qui ont été en mesure de réaliser un grand objectif dans l'ère dominée par le Big 3.

En 2012, Andy Murray a été le premier joueur de tennis britannique depuis Fred Perry à remporter un titre du Chelem. Daniil Medvedev a remporté le titre face à Djokovic. Dominic Thiem a gagné également une fois à l'US Open.

La saison dernière, Carlos Alcaraz a réécrit l'histoire du tennis en battant Casper Ruud et en remportant son premier titre du Chelem à 19 ans à New-York.

SHARE