Novak Djokovic est un trésor du tennis qui doit être protégé.

Novak Djokovic est constamment poursuivi par des détracteurs. Cela a été une constante injuste tout au long de sa glorieuse carrière

by Sarah Ait Salah
SHARE
Novak Djokovic est un trésor du tennis qui doit être protégé.

Novak Djokovic est constamment poursuivi par des détracteurs. Cela a été une constante tout au long de sa glorieuse carrière. Le champion serbe a souffert d'être en concurrence (médiatique) avec Roger Federer et Rafael Nadal.

De nombreux fans n'ont pas pardonné au champion serbe d'avoir battu les deux idoles tant de fois. Beaucoup de fans, mais aussi beaucoup de détracteurs. Certains d'entre eux sont même des spécialistes célèbres, qui devraient faire preuve de plus de retenue dans leur travail.

On peut l'aimer ou non, mais Novak Djokovic est un trésor du tennis qui doit être protégé. Surtout maintenant, après les retraites de Roger Federer et de Serena Williams. Une période de transition, de l'ancienne ère à la nouvelle.

Et Djokovic, avec Nadal, sont les derniers à pouvoir achever cette transition. Les détracteurs devraient laisser Djokovic tranquille. Dans la dernière édition du podcast Advantage Connors, Brett Connors, fils de l'ancienne légende américaine Jimmy, a défendu Novak Djokovic contre les critiques.


Il a expliqué : "Novak Djokovic est devenu le méchant du monde l'année dernière, alors que maintenant tout le monde essaie de faire marche arrière. On peut se demander si beaucoup de gens n'ont pas simplement suivi le sens du vent en 2022.

Nole a été identifié comme le leader du mouvement no-vax d'une manière totalement inappropriée. Lorsqu'on lui a demandé son avis sur le vaccin anti-Covid, Djokovic a tenu un raisonnement très construit et profond.

Il a précisé que le corps est essentiel pour un athlète, étant son outil de travail. Personne n'a répondu à ses arguments, mais ils se sont limités à le dépeindre comme un bouffon".

Dans une interview accordée au portail Tennis365, le directeur du tournoi d'Indian Wells, Tommy Haas, a évoqué le statut de Nole : "Ce serait bien si la règle pouvait être modifiée un peu plus tôt que prévu, afin de permettre à Djokovic de jouer les 1000 d'Indian Wells et de Miami.

Je pense qu'il veut être là, donc nous devrions lui donner la chance de venir. Nous gardons l'espoir de l'avoir ici. Ce serait vraiment dommage qu'il rate ces deux tournois parce qu'il est interdit d'entrée aux États-Unis." Novak Djokovic a pris sa revanche après les événements de l'année dernière en remportant son dixième Open d'Australie.

Le joueur vedette serbe, qui souffrait d'une blessure à l'ischio-jambier gauche à la veille du tournoi, a réussi à élever son niveau à partir des huitièmes de finale. Il suffit de dire que le Belgradois de 35 ans n'a lâché qu'un seul set dans tout le tournoi, démolissant les pauvres de Minaur, Rublev, Paul et Tsitsipas.

En plus d'avoir accroché son éternel rival Rafael Nadal à 22 Grands Chelems, Djokovic est revenu au sommet du classement mondial en évinçant Carlos Alcaraz du trône après 20 semaines de règne.

Nole a réaffirmé qu'il est toujours le plus fort et beaucoup pensent qu'il peut à nouveau aspirer au Grand Chelem du calendrier. Le joueur de Goran Ivanisevic jouera l'ATP 500 à Dubaï fin février, tandis que sa présence à Indian Wells et Miami est très peu probable, en raison de son statut vaccinal.

Novak Djokovic
SHARE