Le cauchemar d'Emma Raducanu n'a pas de fin : l'ascension doit commencer.

La période noire continue pour Emma Raducanu qui commence 2023 sur une blessure.

by Khalil Semlali
SHARE
Le cauchemar d'Emma Raducanu n'a pas de fin : l'ascension doit commencer.

La période noire continue pour Emma Raducanu. La très jeune joueuse de tennis britannique, s'est fait connaître du grand public pour avoir remporté de manière surprenante l'édition 2021 de l'US Open, où elle a triomphé dans le Grand Chelem en tant qu'authentique inconnue, avec très peu d'expérience sur le circuit derrière elle.

Grâce à ce succès, la joueuse de tennis britannique s'est fait un nom et est devenue de plus en plus célèbre y compris dans le monde social. L'année suivante, les choses ne se sont pas passées comme elle l'aurait espéré et elle n'a pas répondu aux attentes qu'elle avait à son égard, enregistrant une chute retentissante dans le classement, jusqu'à la 78e place actuelle.

Peu, très peu de matchs gagnés et beaucoup de difficultés entre des problèmes physiques et une acclimatation au Tour qui ne parvient pas à décoller. Emma a changé plusieurs fois de coach et de staff mais en vain.

Elle ne dépassera pas le deuxième tour à l'Open d'Australie et à Roland Garros, tandis qu'à l'US Open, dont elle est la tenante du titre, elle a dû s'incliner face à la nouvelle venue Alize Corner.


Le cauchemar de Raducanu n'a pas de fin : l'ascension doit commencer.

Au deuxième tour du tournoi WTA 250 d'Auckland, la jeune femme de 20 ans a affronté la Slovaque Viktoria Kuzmova. La partie était équilibrée, résultat d'un premier set littéralement dominé par Raducanu (6-0) et d'un second très serré dans lequel la joueuse numéro 134 (7-5) s'est imposée.

La Britannique s'est ensuite fait une mauvaise entorse de la cheville suite à une chute. Après avoir demandé un temps mort médical, l'ancienne championne du Grand Chelem a tenté de revenir sur le terrain, mais sans résultat positif.

En larmes, elle est allée serrer la main de son adversaire avant de quitter tristement le terrain. Cette blessure, dont l'étendue sera révélée dans les prochains jours, met clairement en péril sa présence à l'Open d'Australie, qui débutera le 16 janvier.

2023 devait être l'année de la renaissance pour elle, mais la chance ne semble pas lui être particulièrement favorable en ce moment. Mais après une longue descente, il y a peut-être un moment propice pour remonter.

La pression a jusqu'ici sapé les forces mentales de la jeune Britannique, mais elle a du temps devant elle pour récupérer. Un vaste horizon : du fond du puits, on ne voit pas le soleil, mais il est possible de remonter à la surface.

Emma Raducanu
SHARE