La rivalité entre Jannik Sinner et Carlos Alcaraz va se déchaîner en 2023.

Alcaraz et Sinner ont eu trois face à face cette saison offrant des matchs de grande qualité.

by Sarah Ait Salah
SHARE
La rivalité entre Jannik Sinner et Carlos Alcaraz va se déchaîner en 2023.


La rivalité entre Jannik Sinner et Carlos Alcaraz explosera-t-elle en 2023, après les affrontements que les deux jeunes joueurs de tennis ont eu en 2022 ? Entre Londres, Umag et New York, l'une des plus grandes rivalités de cette saison se développe, précisément celle entre l'Espagnol et l'Italien.

Les deux ont été désignés depuis les premiers jours de l'année comme les deux visages de la Next Gen, les deux candidats pour assumer l'héritage de ceux qui les ont précédés.

Devenir champions du Grand Chelem, devenir numéro un mondial est le destin qui les lie et leur rivalité : l'Espagnol, contrairement à Sinner, a atteint les deux objectifs.
L'Italien, lui, a lutté contre une condition physique qui ne l'a pas du tout aidé.

Une rivalité qui, au moins pour cette année, s'est vue à trois reprises, avec trois matchs épiques. Tout a commencé en huitième de finale à Wimbledon. Un match que Sinner a dominé dès les premiers échanges, atteignant les balles de match dans le tie-break du troisième set.

La première étant neutralisée, Alcaraz y a pris goût et en a révoqué une deuxième, remportant ainsi le troisième set. Dans le quatrième, cependant, le numéro un italien a retrouvé son niveau et, bien qu'il ait encore eu des balles de match repoussées, il a conquis leur premier défi de 2022.


Le niveau du 2eme tournoi n'était pas le même, passant à un ATP 250, mais le ton a monté : Sinner et Alcaraz, quelques semaines après leur affrontement à Wimbledon, se sont défiés pour remporter le trophée Umag.

Intrigue différente, même fin : à nouveau une victoire pour Sinner, mais cette fois c'était à lui de faire un comeback. En effet, il a perdu le premier set au tie-break et a récupéré dans les deux autres, offrant à l'Espagnol un double 6-1.

Pour clore cette rivalité, qui écrira probablement l'avenir du tennis mais qui enflamme déjà le présent, il y a eu ensuite le défi des quarts de finale de l'US Open.
Un match épique, en termes d'intensité et de niveau de tennis démontré, qui symbolise peut-être plus que tout autre leur lutte.

A New York, cependant, Alcaraz a pris sa revanche : dans le quatrième set, Sinner a encore eu des balles de match, ce qui l'aurait envoyé en demi-finale d'un Grand Chelem pour la première fois. Mais cette fois, la jeune né en 2003 a appris de ses erreurs : il a repoussé la balle de match et fait le break, poussant le match vers un cinquième set.

Aussi dans cette dernière manche , avec les deux qui étaient fatigués par les efforts des échanges précédents, ils ont subi des breaks de suite : Alcaraz a perdu son service et immédiatement après Sinner l'a suivi.

L'Italien, lui, n'a pas pu suivre et a encore perdu son tour de service. Le match est donc revenu au talent espagnol, qui n'en a pas eu assez en cette occasion : Il a remporté par la suite son premier titre en Grand Chelem mais aussi la première place du classement.

Jannik Sinner Carlos Alcaraz
SHARE