Le plus grand "regret" de Roger Federer est Novak Djokovic.



by   |  LECTURES 76331

Le plus grand "regret" de Roger Federer est Novak Djokovic.

Avec une lettre vraiment émouvante, Roger Federer a commencé à faire ses adieux au tennis, ce qui sera officiel après la Laver Cup, un événement qu'il a créé et auquel il sera sur la ligne de départ pour probablement jouer un match de clôture de sa carrière.

Comme le Suisse l'a souligné dans la très longue vidéo dans laquelle il a annoncé qu'il jouerait la compétition londonienne comme dernier tournoi, son corps a commencé ces dernières semaines à donner des signaux pas vraiment positifs à la rééducation et il a donc décidé de hisser définitivement le drapeau blanc.

Parmi les rivalités qui resteront dans les mémoires, celle contre Novak Djokovic ne peut manquer. Les deux se sont livrés une grande bataille sur toutes les surfaces et, à la fin, il n'y a eu qu'un seul vainqueur : le champion serbe est celui qui a gagné le plus de matchs, en les regroupant, ce qui lui a valu d'être un véritable bourreau pour le Suisse, surtout ces dernières années.

Une question qui pourrait peut-être être décisive pour l'élection du GOAT parmi les Big 3, étant donné que le roi Roger restera derrière même dans les précédents contre Rafael Nadal.

Le plus grand regret de Roger Federer est Novak Djokovic.

Les deux grands joueurs du nouveau millénaire ont dû se préparer et se son livrés 50 batailles. Le champion serbe a réussi à s'imposer à 27 reprises et est en tête dans presque tous les éléments statistiques qui comparent les matchs des deux athlètes : en ce qui concerne les Grands Chelems, Nole est en tête en Australie avec un net 4-1, tout comme à Wimbledon (3-1).

Des victoires égales à Roland Garros et à l'US Open, 1-1 et 3-3. L'un des rares aspects dans lesquels Federer a fait mieux que le joueur de 35 ans est précisément dans les sets gagnés au total : malgré un retard de 4 victoires sur Djokovic, Roger a réussi à gagner 108 sets au total, contre 102 pour le Serbe.

Pour faire la différence certainement le facteur des partiels décisifs, en faveur de Nole avec un très clair 15-5. Le plus grand regret de Federer dans le tennis date probablement de 2019, en plein dans un défi avec l'ancien numéro un mondial.

À Wimbledon, les deux ont donné naissance à une lutte sensationnelle pour remporter un titre du Grand Chelem, ce qui est fondamental pour savoir à quel point la lutte est serrée pour être le meilleur.

Le numéro 2 suisse du tableau a régné sur toutes les statistiques, a gaspillé deux balles de match dans le cinquième set décisif et a ensuite cédé 13-12. Une énorme déception pour Roger et ses fidèles supporters, qui ont failli le voir atteindre le 21e triomphe en Grand Chelem à cette occasion.