Federer, Nadal, Djokovic et Serena : la fin de la partie est là!



by   |  LECTURES 11957

Federer, Nadal, Djokovic et Serena : la fin de la partie est là!


C'est la fin d'une époque pour Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic. Dans l'inévitable succession de l'ère sportive, une étape décisive a été franchie avec l'élimination de Rafa Nadal en huitième de finale de l'US Open.
En quart de finale à Flushing Meadows, Serena Williams n'était pas présente dans le tableau féminin, et dans celui des hommes, Roger Federer, Nole Djokovic et évidemment le Majorquin.

Dans un Grand Chelem, cela n'est plus arrivé depuis l'US Open 2003.


Les Quarts de finale de Grand Chelem sans Federer, Nadal et Djokovic


Open d'Australie 2003, la tête de série numéro 1 est Lleyton Hewitt, Roger Federer est numéro 6 mais tombe au quatrième tour en cinq sets face à l'Argentin Nalbandian.

Le titre revient à Andre Agassi en finale avec le surprenant Allemand Rainer Schuttler. En France, Roger, tête de série numéro 5, sort au premier tour contre le Péruvien Luis Horna, tandis qu'à Wimbleon Roger obtient le premier chelem de sa carrière en battant Mark Philippoussis 7-6 6-2 7-6.

Et la saison de Serena Williams ? Impressionnante après une année 2002 qui lui assure la place de numéro 1 au classement WTA, et avant la période la plus sombre de sa carrière, entre 2004 et 2006.

La reine de Saginaw a gagné en Australie en simple et en double, clôturant ainsi le Grand Chelem de sa carrière. En France elle sort en demi-finale en battant sa sœur Venus, en Angleterre elle se confirme comme la souveraine de Wimbledon.

C'était un morceau d'histoire du tennis, comme le prochain US Open de la même saison. Pour Serena, les blessures arrivent, et le renoncement au tournoi alors remporté par Justin Henin dans une finale toute belge avec la numéro 1 Kim Clijsters.


Chez les hommes, le jeune Rafa Nadal a perdu au deuxième tour face au Marocain Younes El Aynaoui, tandis que Roger Federer, numéro deux du tableau, a perdu au quatrième tour à nouveau devant Nalbandian, le tournoi se terminant entre les mains d'Andy Roddick.

Il sera le dernier joueur américain à le faire, et surtout, depuis lors, les quarts de finale d'un Grand Chelem ont toujours accueilli un grand nom comme Serena Williams, Roger Federer, Nole Djokovic et Rafa Nadal.

C'était le début d'une grande histoire, qui se termine précisément lors de ce dernier US Open remporté par le tout jeune Alcaraz de 19 ans, signe clair qu'un changement d'époque est en train de se faire sous nos yeux.