Rafael Nadal peut-il redevenir le numéro 1 mondial ?



by   |  LECTURES 4383

Rafael Nadal peut-il redevenir le numéro 1 mondial ?

S'il y avait aussi le prix du meilleur athlète du mois en tennis, les mois de janvier et février reviendraient sans aucun doute à Rafael Nadal qui a remporté les trois tournois auxquels il a participé : le 250 du Melbourne Summer Set, l'inattendu Open d'Australie avec une finale digne d'un chef-d'œuvre cinématographique et le 500 d'Acapulco où il n'a pas perdu un seul set en battant l'actuel numéro un mondial Daniil Medvedev en demi-finale, deux fois et en quelques semaines.

En parlant du sommet du classement ATP, nous savons bien que ce n'est plus un objectif prioritaire de la part du Majorquin comme il l'a expliqué dans l'une des conférences de presse, lors du tournoi mexicain, qu'étant donné son âge et les problèmes de son planning construit semaine après semaine et qu'il n'y a pas beaucoup de tournois auxquels il pourra participer.

Francis Roig lui-même, membre de longue date du staff, a évoqué cet aspect dans une interview il y a quelques jours : "Rafa ne va pas conditionner son calendrier pour jouer plus de tournois et chercher le numéro un.

C'est quelque chose qui existe naturellement, mais ce n'est pas vraiment l'objectif, c'est plutôt une conséquence." Essayons maintenant de comprendre quelles pourraient être les conséquences pour que cette situation se développe et se produise.

Parmi le top 5 actuel du classement mondial, celui qui devra défendre le plus de points depuis Indian Wells jusqu'à Roland Garros, soit 4 060, est Stefanos Tsitsipas. Pour le Grec, il semble donc très compliqué qu'il puisse concrètement se battre pour la première place du classement mondial.

Dans les deux prochains tournois américains, Rafael Nadal, Novak Djokovic (qui, cependant, ne devrait pas participer en raison des événements bien connus liés à son non-vaccin à Covid-19), Daniil Medvedev, Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas n'auront pas autant de points à défendre car aucun d'entre eux n'a beaucoup accumulé la saison dernière entre Indian Wells et Miami, à tel point que l'Espagnol et le Serbe n'y ont même pas participé.

Les points que Nadal devra défendre

Venons-en à Rafael Nadal : sa présence à Indian Wells est certaine et pourrait lui rapporter une belle moisson de points qui pourrait encore augmenter s'il participait aux autres 1000 de Floride mais si le Majorquin arrive jusqu'en Californie les espoirs de le voir à Miami sont presque inexistants.

Sur terre battue, s'il est vrai que Nadal devra défendre un bon paquet de points, il est également vrai qu'il n'y en a pas tant que ça par rapport à ce à quoi il nous a habitués les autres années.

Pour être exact, les points à défendre sont au nombre de 2 860. Après Roland-Garros, le tableau pourrait être beaucoup plus clair car le vingt-et-unième fois vainqueur de chelems n'aura plus rien à défendre et aura tout à gagner puisqu'il a dû s'arrêter l'année dernière en raison d'une blessure au pied et manquer la deuxième partie de la saison.

Si Rafa peut aspirer à redevenir numéro un mondial à l'âge de 36 ans, beaucoup dépendra de ce qu'il fera sur la terre battue, où il est nommé à l'unanimité depuis un certain temps déjà pour les titres remportés et pour le style de jeu : Le roi de la terre battue.