Emma Raducanu s'entraîne seule : l'objectif reste le même.



by   |  LECTURES 3064

Emma Raducanu s'entraîne seule : l'objectif reste le même.

Emma Raducanu, âgée de seulement 18 ans et dix mois et classée au numéro 150 mondial, a remporté le premier titre du Grand Chelem de sa carrière à l'US Open lors de sa cinquième participation au WTA Tour.

Grâce à ce succès, Raducanu a réalisé de nombreuses premières, devenant la première joueuse de tennis de l'histoire (tant chez les hommes que chez les femmes) à réussir l'entreprise en partant des qualifications, la plus jeune joueuse de tennis à remporter un Majeur depuis le triomphe de Maria Sharapova à Wimbledon 2004 et la première joueuse de tennis britannique à s'imposer dans un Grand Chelem après Virginia Wade en 1977.

Quelques semaines plus tôt, à Wimbledon, elle s'était hissée jusqu'au quatrième tour, devenant ainsi la plus jeune joueuse britannique de l'ère Open à atteindre les huitièmes de finale du Grand Chelem londonien, sa première participation .

Ce qui s'est passé lors du dernier US Open féminin est incroyable et, aujourd'hui encore, les fans de tennis sont incrédules rien qu'en y pensant.
Il est évident que ce succès a allumé les lumières sur la joueuse de tennis qui s'est retrouvée entourée de fans et de sponsors du jour au lendemain et il est impossible, surtout pour une fille de son âge, de ne pas avoir une sorte de gueule de bois du succès.

Emma Raducanu s'entraîne seule : l'objectif reste le même

Les dernières semaines ont été mouvementées et le retour sur le terrain de la joueuse de tennis n'a pas été des meilleurs.

Raducanu s'est radicalement effondrée lors du match valable pour le premier tour d'Indian Wells. Immédiatement après, la joueuse de tennis a surpris les initiés en annonçant les adieux avec son ancien entraîneur et la volonté de repartir à zéro.

Raducanu est revenu sur le terrain cette semaine au tournoi WTA de Cluj et elle a atteint les quarts de finales avant de quitter le tournoi. Voici ses mots à la veille de ce nouvel événement : " Pour moi, c'est le dernier tournoi de la saison, je veux juste m'amuser et essayer de bien faire.

J'aime revenir ici (Raducanu a des origines roumaines), toute ma vie je suis venue en Roumanie au moins une ou deux fois par an, j'aime la nourriture et les gens ici et j'ai beaucoup de bons souvenirs en Roumanie.

Qui est mon entraîneur ? Pour l'instant, c'est moi. " Parlant également des éventuelles pressions, Emma a avoué: " Je ne ressens pas la pression générée par les médias après la victoire à l'US Open et je ne pense pas que cela affectera mon tennis.

Il est vrai que ma vie a changé, mais je continue à m'entraîner dur et je reste sur place. Je profite de ce processus, à Indian Wells je n'ai pas pu m'organiser et avoir le repos nécessaire, mais les gens doivent être patients, je suis heureuse et les gens verront peu à peu mon meilleur tennis.

Je veux travailler dur et bien faire dans ce tournoi. "
Avec le recul, on peut dire qu'Emma a un grand penchant culturel pour le travail, et cela fera probablement toute la différence du monde pour son avenir dans le tennis.

Du travail et du talent, il lui faut ensuite des nerfs solides et une qualité mentale indéniable, ce qui lui fait souvent défaut sur le circuit WTA orphelin d'une dominatrice charismatique comme Serena Williams.

Mais l'objectif d'Emma est clair : gagner, encore et encore, et trouver cet espace vital dans l'histoire du tennis. La partie la plus difficile arrive maintenant.