Quels sont les tournois auxquels Roger Federer pourrait participer en 2022?



by   |  LECTURES 3354

Quels sont les tournois auxquels Roger Federer pourrait participer en 2022?

Roger Federer n'a pas fait un grand retour cette fois-ci, devant se contenter d'un rôle marginal. Depuis son retour sur le circuit ATP en mars dernier, le champion suisse a disputé la misère de 13 matchs officiels (totalisant neuf victoires et quatre défaites).

Les quarts de finale à Wimbledon constituent son meilleur résultat de la saison, qui a été entachée par le revers subi face à Hubert Hurkacz lors de la quinzaine la plus célèbre du monde.

L'ancien numéro 1 ATP a renoncé aux Jeux olympiques de Tokyo en raison d'une rechute du genou, qui l'a contraint à passer sous le bistouri pour la troisième fois en un an et demi. Les espoirs de voir le maestro suisse à haut niveau sont de plus en plus faibles et - pour l'instant - il n'existe aucun plan précis pour son retour.

Pendant ce temps, le Bâlois de 40 ans est sorti du Top 10 pour la première fois depuis 2017.
Beaucoup attendent avec impatience de savoir quels tournois il disputera en 2022. Parmi eux, il y a aussi Zeljko Franulovic, directeur du Masters 1000 de Monte-Carlo.

Federer s'est fait opérer du genou pour la troisième fois.

"Je suis sûr que Roger Federer fera tout son possible pour s'offrir un dernier podium sur le circuit, même si personne ne sait encore où il jouera.

Cependant, je pense que sur terre battue, il ne devrait jouer que des tournois au meilleur des trois manches. Des rendez-vous comme Monte-Carlo et Rome lui seraient plus utiles que Roland Garros. Nous espérons pouvoir le convaincre", a déclaré Zeljko Franulovic Au cours de sa longue carrière, le roi Roger a participé à 13 éditions du Masters 1000 de Monte-Carlo.

Il a fait ses débuts dans la Principauté en 1999, lorsqu'il s'est incliné au premier tour face à Vince Spadea. Sa bête noire, Rafael Nadal, l'a battu en finale en 2006, 2007 et 2008.

Federer a également atteint le dernier acte en 2014, mais un Stan Wawrinka déchaîné l'a empêché de combler l'une des très rares lacunes de son palmarès. Sa dernière apparition remonte à 2016 (c'est Tsonga qui lui a barré la route en quarts).