Tommy Paul compte demander des conseils à Tiafoe pour battre Carlos Alcaraz

Tommy Paul a rendez-vous avec la gloire à Wimbledon encore faut-il qu'il batte ni plus ni moins que le champion en titre Carlos Alcaraz

by Khalil Semlali
SHARE
Tommy Paul compte demander des conseils à Tiafoe pour battre Carlos Alcaraz
© Getty Images Sport / Hector Vivas

Tommy Paul a rendez-vous avec la gloire à Wimbledon puisque l'Américain a de sérieuses chances de passer en demi-finale encore faut-il qu'il batte ni plus ni moins que le champion en titre Carlos Alcaraz.

Paul est ravi à l'idée de jouer pour la toute première fois sur le centre court (cela reste encore à confirmer) et même s'il devait perdre ça sera pour lui une expérience unique en son genre et un honneur qu'il a gagné de ses propres mérites : " Le Centre Court de Wimbledon est probablement le court le plus emblématique du tennis.

Je suis plus que jamais enthousiaste. Je ne pense pas que le programme ait été publié. Il n'est pas confirmé que je jouerai sur le Centre Court. Comme je l'ai dit, je me fiche de l'endroit où l'on me placera.

Si c'est sur le Centre Court, je suis content. Si c'est sur le Court 1, je serai prêt à jouer sur le Court 1. "

Tiafoe pourrait donner quelques conseils à Paul

L'Espagnol est en grande forme et il l'a confirmé cette saison, d'ailleurs pour en arriver là, Carlitos a battu Frances Tiafoe un compatriote et ami de Paul et ce dernier va probablement tenter de lui soutirer quelques conseils avant le duel de mardi : " Je pense qu'il y a deux jours, lorsqu'ils ont joué, c'était la première fois que j'allais sur le Centre Court à Wimbledon.

Je suis allé voir le match. Mais j'étais un peu en retard. Je suis arrivé à la fin du quatrième set. À partir de là, ça ne s'est pas très bien passé pour Frances.

Aujourd'hui, nous avons parlé un peu, mais pas trop, parce qu'il savait que je devais jouer un autre match avant de jouer Alcaraz. Mais nous allons probablement parler un peu et il me dira sans doute ce qu'il pense avoir mal fait "

Tommy Paul Carlos Alcaraz Wimbledon
SHARE