Robbie Koenig : "Carlos Alcaraz joue sans peur"

Carlitos a démontré cette saison qu'il avait l'étoffe pour devenir une légende du tennis.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Robbie Koenig : "Carlos Alcaraz joue sans peur"

Dans la dernière édition du podcast Control the Controllables, l'ancien joueur sud-africain Robbie Koenig a commenté l'ascension fulgurante de Carlos Alcaraz. Koenig a déclaré : "Cela a été formidable de voir beaucoup de jeunes talents monter en puissance au cours des douze derniers mois.

Nous nous sommes souvent demandés qui prendrait la relève des Fab Four, mais force est de constater qu'un avenir radieux se profile. J'aime ce que je vois. Pour revenir au début de l'année, je pense que Novak Djokovic aurait dû être présent à l'Open d'Australie.

Il en va de même pour l'US Open. Ce sont des décisions politiques. Il aurait été agréable de voir Nole contre Carlos Alcaraz à New York. Grâce notamment aux absences répétées de Djokovic, Carlos s'est hissé au sommet du classement ATP et a étonné tout le monde par son tennis agressif.

Il a des tonnes d'armes à sa disposition, ainsi qu'une force mentale folle. Il me semble qu'il a un bilan de 11-1 dans les tie-breaks décisifs. Alcaraz a une capacité innée : il parvient à jouer sans peur, même dans les moments décisifs des matchs.

On attend beaucoup de lui en 2023".

Carlos en 2022 et début 2023.

Carlos est sûr de rester en tête du classement au moins jusqu'à la fin de l'Open d'Australie. On attend beaucoup de Carlos Alcaraz en 2023.

Le jeune Espagnol a accompli des exploits mémorables cette année et a montré qu'il avait tout ce qu'il fallait pour devenir un champion. Le jeune homme de 19 ans originaire de Murcie a remporté son premier Grand Chelem en gagnant l'US Open, en plus d'avoir gagné deux Masters 1000 (Miami et Madrid) et autant d'ATP 500 (Rio et Barcelone).

Grâce à ce triomphe dans la Big Apple, Carlos est devenu le plus jeune numéro 1 de l'histoire du tennis masculin. Quelques problèmes physiques ont ralenti la progression d'Alcaraz dans la dernière partie de la saison, l'obligeant à manquer les finales ATP de Turin et la finale de la Coupe Davis à Malaga.

Le pupille de Juan Carlos Ferrero s'est entraîné intensément ces dernières semaines et a décidé de ne participer à aucun tournoi officiel avant l'Open d'Australie 2023. L'Ibérique veut aussi casser la baraque à Melbourne Park, où le grand favori Novak Djokovic sera également présent .

Carlos Alcaraz
SHARE