Carlos Alcaraz est bien entouré selon un expert.

L'Espagnol entame la nouvelle saison en tant que numéro 1 mondial, et il devra défendre ce statut.

by Khalil Semlali
SHARE
Carlos Alcaraz est bien entouré selon un expert.

Le premier en début de saison et puis plus rien : c'est la nouvelle relation entre Félix Auger Aliassime et les titres ATP. A Rotterdam, le premier trophée de sa carrière et de la saison, précurseur des trois suivants : Florence, Anvers et Bâle, le tout sur du béton sur une piste couverte.

Pas seulement une satisfaction personnelle : il a également été le moteur de la victoire du Canada en Coupe Davis, fin novembre. Une progression qui s'est faite grâce à ses deux entraîneurs, Frédéric Fontang et Toni Nadal.

Aux micros de TennisActu, l'entraîneur français a parlé de la saison de son élève, en passant par deux matchs fondamentaux : la défaite contre Rafael Nadal à Roland Garros, où il s'imposait par deux sets ; la victoire contre Carlos Alcaraz, numéro un mondial, en Coupe Davis, qui a été décisive pour le passage au tour.


"50% des raisons de cette défaite viennent de Rafa, c'est un champion et il a gagné de très bons points en fin de match. Félix, lui, a eu des balles de break avec deux sets à un. Il s'agit de gérer ces occasions plus judicieusement", a-t-il dit à propos de la première, tandis qu'à propos de la seconde, il a déclaré ce qui suit : "La victoire la plus importante a été contre Carlos Alcaraz en Coupe Davis, car l'Espagnol venait de remporter l'US Open.

Battre le numéro un est excellent pour la confiance. Felix avait besoin d'une bonne victoire". Sans aucun doute, il sera l'une des figures à suivre pour la prochaine saison après plusieurs titres individuels consécutifs et la clôture avec la couronne de la Coupe Davis pour son pays.

Félix Auger Aliassime cherchera à briller encore plus en 2023 après avoir gagné une énorme confiance grâce à des matchs qui lui ont confirmé que le travail qu'il a effectué avec son équipe porte et portera de nombreux fruits.

Alcaraz a brillé en 2022.

Patrick Kuhnen, ancien 43e mondial, consultant pour Sky Sport en Allemagne mais aussi directeur du tournoi de Munich, a bien voulu faire des prédictions pour 2023. Selon lui, si Nadal et Djokovic seront là, il a une vraie crainte concernant l'actuel numéro 1 mondial, Carlos Alcaraz.

"L'Espagnol entame la nouvelle saison en tant que numéro 1 mondial, et il devra défendre ce statut. On peut donc penser qu'il y a un risque que cette position se transforme en fardeau, notamment au niveau mental.

Après, il est bien entouré donc cela devrait lui permettre de relever ce défi avec plus de confiance. Malgré tout, il semble logique qu'il doive affronter des passages difficiles en 2023."

Carlos Alcaraz
SHARE