Nouveaux détails sur le calendrier de Carlos Alcaraz.



by KHALIL SEMLALI

Nouveaux détails sur le calendrier de Carlos Alcaraz.

Carlos Alcaraz a fait un énorme saut qualitatif en 2022, après avoir remporté un Grand Chelem et deux Masters 1000. Le jeune Espagnol de 19 ans a remporté l'US Open au terme d'un parcours époustouflant, au cours duquel il a montré toutes ses qualités de combattant.

Grâce à son triomphe à New York, "Carlitos" est devenu le plus jeune numéro 1 de l'histoire du tennis masculin. Comme si cela ne suffisait pas, le Murciano a également remporté deux Masters 1000 (Miami et Madrid) et deux ATP 500 (Rio et Barcelone).

Le protégé de Juan Carlos Ferrero s'est chargé de battre Rafael Nadal et Novak Djokovic lors du Mutua Madrid Open, pour ensuite anéantir Alexander Zverev en finale. Les performances de l'Ibère ont légèrement baissé sur la dernière partie de la saison, notamment en raison de quelques problèmes physiques.

Une déchirure aux abdominaux à Bercy l'a contraint à manquer les finales ATP à Turin et les finales de Coupe Davis à Malaga. Alcaraz a profité de ces semaines pour guérir et a déjà repris l'entraînement.


Mise à jour sur Carlos alcaraz

Carlos Alcaraz se réjouit de l'énorme défi qui l'attend en 2023, où il tentera de continuer à progresser en tant que joueur et de défendre son titre de numéro 1 mondial.

Pour cela, le Murcien a déjà établi ce que sera son emploi du temps au cours du premier trimestre de compétition. Il faut rappeler que l'avant-saison du Murcien sera composée de l'exhibition du Mubadala World Tennis Championship, du 16 au 18 décembre, ainsi que du tournoi d'exhibition Kooyong Classic, du 10 au 12 janvier.

Il arrivera à l'Open d'Australie 2023 sans avoir disputé de tournoi officiel préalable, comme l'année dernière. Par la suite, il tentera de défendre sa couronne à l'ATP 500 Rio de Janeiro 2023, du 20 au 26 février et sur terre battue, avant de se lancer dans une épuisante tournée américaine sur dur, qui débutera par l'ATP 500 Acapulco 2023, du 27 février au 5 mars, passant ensuite à la dispute des Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami.

L'ancien professionnel de tennis espagnol Emilio Benfele Álvarez estime que Felix Auger-Aliassime n'a pas la même volonté que Carlos Alcaraz de devenir numéro 1 mondial. "Ils jouent très bien, mais nous avons eu les Big 3, qui pour moi sont encore des extraterrestres, et je ne pense pas qu'ils atteindront ce niveau de tennis.

La vitesse du jeu augmente, ce qui atteindra une limite, mais avoir trois joueurs qui ont porté le niveau à un autre type de tennis qui n'avait pas été vu auparavant, je ne pense pas que cela puisse arriver. Les trois ont dépassé tout le monde, sauf entre eux", a déclaré Benfele Álvarez.

Carlos Alcaraz