Carlos Alcaraz : "Je n'ai pas pu profiter..."



by VERONIQUE MARTIN

Carlos Alcaraz : "Je n'ai pas pu profiter..."

Après son succès à New York, qui lui assurait bien sûr aussi la tête du classement, Carlos Alcaraz n'avait remporté qu'un seul de ses deux matches de Coupe Davis et s'était incliné face à David Goffin lors de la "première" à Astana.

Appelé à mettre des matchs sur pattes à la veille du "1000" de Bercy et, surtout, des finales ATP, le talentueux Espagnol a eu besoin de temps supplémentaire pour prendre les mensurations de Jack Draper et faire le premier tour coupé à Bâle.

Trapu, tendu, indécis et physiquement pas parfait, Alcaraz a considérablement limité le nombre de fautes directes de la ligne de fond et, bien qu'il ait persisté sur la balle courte, a égalisé le score après un premier set assez difficile.

C'est fini? Pas du tout. Alcaraz n'a pas profité d'un avantage de break, rétablissant la hiérarchie à 5 partout, mais à nouveau près de la ligne de but, il a dû annuler deux balles de tie-break pour sceller son succès à 3-6 6-3 7-5 après près de deux une heure et demie de jeu.

Il attend le vainqueur du match entre Botis Van de Zandschlup et Adrian Mannarino. A noter à Bâle la victoire de Brandon Nakashima lors de ses débuts face à David Goffin. Ensuite, l'Américain affrontera le vainqueur du "grand match" Casper Ruud, la 2ème tête de série, et Stan Wawrinka, triple champion du Grand Chelem.

Les problèmes d'Alexandr Bublik contre Aslan Karatsev ont duré un set. Après le score de 6-3 initial, le Kazakh avait besoin du tie-break pour éviter de nouveaux problèmes et faire le cut au premier tour de l'avant-dernier tour de la saison.

A Vienne, la cavalcade de Taylor Fritz, qui continue de briguer une place en finale ATP, a débuté avec plus d'une difficulté.

Carlos Alcaraz a vaincu Draper

Carlos Alcaraz a souffert, mais a finalement trouvé le moyen de remporter le premier tour de l'ATP 500 à Bâle, ce qui signifie également sa première victoire dans un tournoi ATP en tant que numéro un.

Après la victoire, le jeune Espagnol était satisfait même s'il a admis qu'il avait à peine pu savourer ce que signifie gagner un Grand Chelem et devenir le plus jeune numéro un de l'histoire.

"J'ai eu plusieurs tournois après l'US Open donc j'ai à peine eu le temps de profiter de la première place ou d'avoir gagné un Grand Chelem. Maintenant, j'ai de nouveaux objectifs pour la fin de saison, avec de nouveaux tournois donc je dois être prêt pour les prochains défis", a commenté Carlos Alcaraz dans l'interview réalisée au pied du terrain.

Carlos Alcaraz