Qu’est-ce qui effraie le plus Carlos Alcaraz ? Il a répondu à la question !

Carlos Alcaraz révèle sa plus grande peur dans une interview avec l'ATP.

by Shyrem
SHARE
Qu’est-ce qui effraie le plus Carlos Alcaraz ? Il a répondu à la question !

Carlos Alcaraz poursuit son chemin dans le tennis après sa splendide victoire en finale décrochée à New York cette année. Le jeune espagnol s'est entretenu avec l'ATP et a révélé certaines choses curieuses sur les activités qu'il fait souvent sur le court.

"Je n'ai pas de routine particulière avant chaque match : je fais mon échauffement, au cours duquel j’essaie toujours de faire la même chose et d’être au même endroit avec mon équipe.

Si l’envie me prend d'écouter de la musique, alors je le fais. À chaque match, j'ai des superstitions, comme le fait de toujours ramasser 5 balles, de les lancer 5 fois ; les bouteilles aussi doivent être dans un ordre particulier ; prendre une bouchée de la barre énergétique avant la banane.", a-t-il raconté.

Carlos Alcaraz révèle sa plus grande peur

"Je suis une personne assez simple et ce que j'apprécie le plus, c’est d’être assis sur un banc avec 5 ou 6 amis, à la maison ou dans la voiture, pour discuter tranquillement et raconter des anecdotes.

C'est ce qui me rend heureux. Franchement, j'ai peur de l'échec. Décevoir les gens est l’une de mes plus grandes peurs. C'est effrayant de ne pas être à la hauteur des attentes. Même si je suis N.

1 mondial et que j'ai gagné un titre du Grand Chelem, il y aura des tournois où je ne serai pas a mon niveau. Je ne veux surtout pas décevoir les gens qui m'entourent, et mes proches en particulier." Alcaraz a souhaité adresser des remerciements particuliers à sa psychologue Isabel Balaguer.

"Elle est l'une des raisons pour lesquelles je suis aujourd’hui numéro un. J'ai beaucoup progressé grâce à elle. Au tennis, il est très important d'avoir un préparateur mental : il faut savoir gérer la pression semaine après semaine, et même tout au long de l'année il faut être frais mentalement.

Je ne dis pas que ce serait impossible de le faire sans psychologue, mais ce sera beaucoup plus difficile", a expliqué l’Espagnol. Quel est le rêve de Carlos Alcaraz ? "Je serais ravi de jouer contre Roger Federer, ainsi que de battre un joueur du Big 3 dans un tournoi du Grand Chelem. Je me suis toujours dit que pour être le meilleur, il faut battre le meilleur", a-t-il conclu.

Carlos Alcaraz
SHARE