Benoit Paire : "Que cela vous plaise ou non, je suis un champion"



by   |  LECTURES 2002

Benoit Paire : "Que cela vous plaise ou non, je suis un champion"

Dans une interview avec le Figaro, Benoit Paire a analysé les résultats de sa saison. Le joueur français a déclaré : "C'est de loin la meilleure. J'ai remporté deux titres [Marrakech, Lyon].

J'ai atteint le quatrième tour en Grand Chelem à deux reprises [Open de France et Wimbledon]. J'ai été un peu en retard dans les Masters 1000 mais ce fut une saison réussie. Mon meilleur classement a été le No.

18 [en janvier 2016]. J’ai deux beaux objectifs pour la fin de saison : terminer deuxième de France et la Coupe Davis". Au sujet de son comportement, Paire a ajouté : "C’était bien. J'apprécie beaucoup et j'ai cassé beaucoup de raquettes cette année, mais j'ai parfois eu l'impression que les gens attendaient ça.

À l'US Open, par exemple, je n'ai pas cassé les raquettes". Mais il n'a pas serré la main de son adversaire Aljaz Bedene."Pourquoi devrais-je serrer la main de quelqu'un qui m’a manqué de respect ? Il m'a presque insulté.

Je ne l'ai pas félicité". Sur la raison pour laquelle il a un programme de tournois chargé, Paire a ajouté : "Je me connais et je sais que je peux faire mieux dans un tournoi que dans une session d'entraînement d'une semaine.

C'est dans les tournois que je gagne en confiance. Si je m'entraîne trop, je sais que je serai fatigué mentalement et physiquement. Si je m'entraînais plus sérieusement, j'aurais arrêté de jouer au tennis!

Je me sens mieux quand je joue à des tournois et à des matchs. Dès que je suis fatigué du tennis, je dois faire une pause. Mes entraînements sans tournoi ne me sont pas d'une grande utilité".

Sur la façon dont il se voit une fois sa carrière terminée, Paire a conclu : "J'aimerais fonder une famille. Je suis célibataire et je n'ai pas d'enfants. J'aimerais rester au tennis parce que c'est un sport que j'aime bien.

Je ne me vois pas moi-même en tant qu'entraîneur parce que je devrais voyager tout le temps. Et si un jour je devenais consultant, je serais un peu plus sympa en parlant des joueurs français". Il y a quelques jours sur Instagram, Paire répondait aux critiques venant de l'extérieur : "Je suis un champion, que cela vous plaise ou non".