Benoît Paire blâme les organisateurs de Monte-Carlo



by   |  LECTURES 931

Benoît Paire blâme les organisateurs de Monte-Carlo

Entré en lice au tournoi Atp 250 de Marrakech avec un bilan victoires-défaites de 4-9 en 2019 et à peine dans les 70 premiers du monde, Benoît Paire a fait de son mieux pour surmonter cinq obstacles et remporter son premier titre ATP depuis l'été 2015.

Alors qu'il luttait face à ses rivaux au Maroc, le natif d'Avignon attendait des nouvelles de la part des organisateurs du Masters 1000 de Monte-Carlo, Paire n'ayant pas droit à figurer sur la liste de joueurs pour le tableau principal et espérant en une invitation pour se présenter au Country Club de la Principauté pour la 7ème année d'affilée.

Les organisateurs ont pourtant distribué les wild card au local Lucas Catarina, tombé d'entrée, Jaume Munar (que Benoît a facilement battu à Marrakech), Thanasi Kokkinakis et Felix Auger-Aliassime, éliminé ce mercredi par Alexander Zverev.

Kokkinakis a lui été contraint de déclarer forfait à la veille en raison d'une blessure, alors que le jeune canadien serait de toute manière entré dans le tableau principal. Enfin, l'autre Bleu Gaël Monfils s’est désisté de la compétitition quelques heures après le tirage au sort.

Benoît a donc exprimé toute sa déception en livrant un message aussi bien ironique que sèche via son compte Twitter : "Merci" Il y a trois semaines, Pablo Andujar avait battu Paire en finale au challenger de Marbella, renforçant ainsi ses chances avant Marrakech où il était tenant du titre.

L'Espagnol et le Français se sont donc croisés une nouvelle fois pour le titre : cette fois-ci, c'est Paire qui l'a emporté sur le score de 6-2 6-3 pour remporter son deuxième sacre ATP après Bastad 2015.

Le Français a également pris le dessus sur son compatriote Pierre-Hugues Herbert et Jaume Munar, en rejoignant alors la demi-finale où il a aussi écarté l'ancien n.1 de France Jo-Wilfried Tsonga pour se qualifier pour sa sixième finale sur le circuit principal, soit une première depuis Metz 2017.