"Nous avons tous une chance sans Djokovic, Nadal, Thiem et Federer'', a dit Tsitsipas



by   |  LECTURES 1038

"Nous avons tous une chance sans Djokovic, Nadal, Thiem et Federer'', a dit Tsitsipas

Pour la première fois depuis Paris 2004, Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic manqueront tous le Masters 1000 de Miami qui débute cette semaine. En l'absence de Dominic Thiem dans le tirage au sort, la porte est davantage grande ouverte pour certains jeunes de premier rang et pour qu’ils tentent de décrocher leur première couronne notable ainsi que 1000 points ATP.

Stefanos Tsitsipas est la deuxième tête de série, et il se rend à Miami après avoir perdu la finale d'Acapulco contre Alexander Zverev et, tout espérant trouver son meilleur tennis en Floride.

Le Grec comprend que c'est une énorme opportunité de prendre un trophée de Masters 1000 qui s’offre à tous ceux du tirage au sort. Le jeune grec a aussi affirmé qu'il n'est pas le favori mais qu’il se prépare à faire de son mieux et à se battre à chaque match.

"Je serais ravi de repartir avec un titre de Masters 1000. L'opportunité ne s'est pas présentée, mais j'ai l'impression de m’en rapprocher. Je le veux beaucoup, et l'envie est là ; ça a toujours été là.

Je travaille toujours pour m'améliorer, et je pense que c'est ce qui va m'aider à arriver au point où je pourrai gagner des événements de Masters 1000.

Stefanos Tsitsipas a parlé de ses chances à l'Open de Miami

Je sens également que j'ai besoin de plus d'opportunités pour y arriver.

C'est une chance pour nous tous que ce soit sans les meilleurs joueurs. Je ne mentirai pas. Il y a plein de bons gars qui ne font pas partie du top 5 et qui peuvent jouer du bon tennis. Je peux aussi les voir comme une menace.

Je ne me considère pas comme étant le favori. J'aime participer à un tournoi avec de faibles attentes et me frayer un chemin. J'ai un tirage assez difficile malgré tout cela. J'ai des matchs pour lesquels je devrai me battre durement et donner le meilleur de moi-même.

Cela ajoute beaucoup à mon état psychologique. À Acapulco, je ne m'attendais pas à me retrouver en finale. Je ne pensais pas à la finale lorsque l'événement a commencé.

J'ai apprécié chaque jour pasé là-bas ; le temps était superbe, les gens étaient sympathiques. La foule semblait très excitée de m'avoir là-bas, et je voulais tirer le meilleur parti de mon jeu.

Il n'y avait pas une seule trace de négativité ou de résultat négatif jusqu'à la finale. Je ne peux qu'en tirer des leçons, et c'est une chose pour laquelle je ne peux pas revenir en arrière et réparer.

Je pourrais aussi bien l'accepter et avancer plus fort et prendre cela comme un exemple et comme une leçon que je ne voudrais pas voir se reproduire bientôt, ou dans toute autre finale que je pourrais jouer", a déclaré Stefanos Tsitsipas.