Roberto Bautista Agut s'excuse pour ses paroles imprudentes, tout en disant que...

Roberto Bautista Agut a dû s'excuser pour ses propos sur la quarantaine.

by Shyrem
SHARE
Roberto Bautista Agut s'excuse pour ses paroles imprudentes, tout en disant que...

Au cours des deux derniers jours, de nombreux joueurs ont exprimé leurs plaintes concernant la mise en quarantaine de Melbourne avant d’entamer le premier Majeur de la saison. Le deuxième meilleur joueur espagnol Roberto Bautista Agut faisait partie de ceux qui n’y sont pas allés de main morte pour décrire la bulle, en l'appelant une prison avec le Wi-Fi !

S'adressant aux médias, Roberto a déclaré que les organisateurs de la quarantaine ne savaient rien du tennis et de la façon dont les joueurs doivent s'entraîner pour rester en forme. Comme prévu, ces commentaires n'ont pas été chaleureusement accueillis dans le pays qui se démène avec les restrictions de toutes sortes depuis des mois et qui a gardé près de 40 000 Australiens à l'étranger, incapables de revenir chez eux.

Quelques heures plus tard, Roberto a publié des excuses officielles, affirmant que ses propos avaient été sortis de leur contexte et publiés à son insu. L'Espagnol a assuré que son entraîneur et lui-même suivaient tous les protocoles, tout en exprimant sa gratitude envers tous ceux qui ont rendu possible la tenue de l'Open d'Australie.

Bautista Agut a fait ses débuts à l'Open d'Australie en 2012 en tant que qualifié, étant toujours classé en dehors du top 150. Il a remporté son premier match un an plus tard contre Fabio Fognini dans une rencontre en cinq sets et, il a atteint le quatrième tour en 2014 après un triomphe passionnant sur Juan Martin del Potro, en un peu moins de quatre heures.

Bautista Agut était parmi les 16 derniers en 2016 et 2017 avant d'atteindre les quarts il y a deux ans, et de s'incliner face à Stefanos Tsitsipas en quatre sets serrés. Il y a un an, Roberto a perdu contre Marin Cilic en cinq sets au troisième tour.

Roberto Bautista Agut a dû s'excuser pour ses propos sur la quarantaine

"C'est pareil, avec le Wi-Fi. La quarantaine de l'hôtel de Melbourne ressemblait à une prison. Ces gens n'ont aucune idée de quoi que ce soit.

C'est un désastre complet à cause de cela, à cause du contrôle de tout. Vous pouvez travailler dans la chambre, mais ce n'est pas la même chose. Je ne peux pas imaginer rester deux semaines comme ça.

Je vais devoir travailler beaucoup mentalement. Le contrôle de tout n'est pas le fait de Tennis Australia. C'est avec le gouvernement", a déclaré Roberto Bautista Agut dans son premier entretien. "Je tiens à m'excuser auprès de tous ceux qui ont été offensés par la vidéo publiée à mon sujet récemment.

Il s'agit d'une conversation privée sortie de son contexte qui a malheureusement été diffusée dans les médias à mon insu ou sans mon consentement. Mon entraîneur et moi suivons les protocoles du gouvernement australien et de Tennis Australia pour éviter tout risque et garantir une nouvelle compétition en toute sécurité.

Ce sont des moments difficiles pour les athlètes et pour la société en général. Je remercie toutes les personnes qui rendent à nouveau possible le tennis. Ainsi que tous ceux qui luttent chaque jour contre le covid-19.

La gestion qui a été faite en Australie pour empêcher la propagation du virus est admirable", a déclaré Roberto Bautista Agut.

Bautista Agut
SHARE