ATP Antalya: Alex de Minaur remporte son 4e titre ATP après le forfait de Bublik



by   |  LECTURES 721

ATP Antalya: Alex de Minaur remporte son 4e titre ATP après le forfait de Bublik

Alex de Minaur, 21 ans, a remporté son quatrième titre ATP et le premier depuis 2019, en passant moins de dix minutes sur le court ! Alexander Bublik a perdu les deux premiers jeu et a dû abandonner en raison d'une blessure à la cheville qu’il avait subie lors de la demi-finale contre Jérémy Chardy.

Le Kazakh a réussi à remporter ce match, mais il n’a pas pu se battre comme il l'espérait en finale, et a décidé de se retirer dans le troisième jeu afin de ne prendre aucun risque avant l'Open d'Australie.

N'ayant donc pas grand chose à vous rapporter au sujet de cette finale, rappelons seulement comment quelques faits marquants de ce tournoi. De Minaur s'est qualifié pour la huitième de finale après une victoire de 6-4, 3-6, 6-2 sur la deuxième tête de série David Goffin, en une heure et 51 minutes.

Il battait ainsi le Belge pour la deuxième fois en autant de rencontres. De Minaur a perdu six points derrière le premier service et s'est fait breaké deux fois, tout en surmontant cela avec quatre breaks de service qui l'ont propulsés devant son adversaire.

David a perdu son service dans le jeu d'ouverture pour effectuer un départ terrible et, il a sauvé une autre chance de break à 0-2 pour éviter un déficit encore plus important. Servant à 5-4, de Minaur a placé un service gagnant pour conclure la première partie de la rencontre.

Le Belge a bien servi dans le deuxième set et a pris un break assez tôt pour remonter à 2-0. David a tenu 40-0 à 5-3 pour sécuriser le set et mener la rencontre vers un décideur, avec beaucoup d’élan de son côté.

Alex de Minaur est le premier champion ATP en 2021

Partant de zéro, de Minaur a saisi trois breaks consécutifs pour contrôler le rythme du set final et se qualifier pour le match pour le titre. Alexander Bublik l'a rejoint là-bas après une victoire disputée de 6-4, 6-7, 6-3 sur Jérémy Chardy, en deux heures et cinq minutes.

Le Kazakh a contrôlé le tableau de bord jusqu'à 6-4, 4-2 avant de se blesser à la cheville et de perdre aussi le set, mais il a pu rebondir dans le décideur pour rester sur le parcours du titre.

Alexander a eu 15 gagnants et 11 doubles fautes, tout en repoussant neuf occasions de break sur 11 et en limitant les dégâts après le coup initial. Bublik a pris une avance de 5-1 dans le premier set et l'a clôturé avec un coup droit gagnant sur la ligne à 5-4.

Jérémy a sauvé des points de break dans le septième jeu du deuxième set, et Bublik s'est blessé pour plus de drame et d'excitation. Le Français a retiré le break dans le huitième jeu et a remporté le tie-break par 7-4 après une double faute d'Alexandre.

Partant de zéro, le Kazakh a repoussé six occasions de break dans le dernier set pour rester en lice et a voler le service du Français par 40-0 dans le huitième jeu, a fin de s’offrir un avantage de 5-3. Servant pour la victoire à 5-3, Alexander a tenu à 40-15 pour définitivement sceller l'affaire.