Stan Wawrinka remporte son premier titre Challenger en dix ans à Prague



by   |  LECTURES 1675

Stan Wawrinka remporte son premier titre Challenger en dix ans à Prague

Le No. 17 mondial Stan Wawrinka n’avait disputé que trois tournois ATP en 2020, en atteignant les quarts de ces événements mais sans succès supplémentaire. Le Suisse a perdu contre Corentin Moutet à Doha, contre Alexander Zverev à Melbourne et contre Grigor Dimitrov à Acapulco, tout en ayant eu l’espoir de faire un meilleur parcours à Indian Wells et à Miami.

En raison du coronavirus, Wawrinka et tous les autres joueurs ont dû rester chez eux durant cinq mois, et ils ont eu l’opportunité de retourner sur le court à New York. Contrairement à ses collègues, Stan Warinka a opté pour une approche différente, il a décidé de manquer Cincinnati et l'US Open et de s’inscrire à deux Challengers à Prague, sur terre battue.

C’était là ses premières épreuves de challenger depuis 2010 ! Il n’avait participé qu’à seulement deux Challengers depuis 2005 à domicile ; à Lugano en 2009 et 2010 où Wawrinka était allé jusqu'au bout après une victoire sur Potito Starace et en remportant d’autres victoires consécutives.

Il est revenu encore au rang inférieur pour la première fois en une décennie, cette semaine, dans la capitale tchèque. Très attendu après une si longue pause, Stan n'a pas joué à son meilleur tennis mais c'était suffisant pour qu’il gagne cinq matchs et remporte le titre, son septième sur neuf titres et le troisième d'affilée.

Retour gagnant pour Stan Wawrinka avec le titre au Prague Challenger

Dans le match pour le titre, Stan a battu le numéro 253 mondial Aslan Karatsev par 7-6, 6-4, en une heure et 44 minutes, devenant le vainqueur le mieux classé de ce Challenger depuis Ivan Ljubicic à Prague 2005.

Dans le premier match, Stan a battu Roman Safiullin en trois sets, se retrouvant avec un set de 6-3 perdu contre Oscar Otte avant de s'imposer avec une belle performance au set final. En quart de finale, Sumit Nagal a pris d'assaut le triple champion majeur dans le premier set avant que Stan ne passe à la vitesse supérieure, produisant un tennis merveilleux dans les sets deux et trois pour se retrouver parmi les quatre derniers.

Le Tchèque Michael Vrbensky, 20 ans, a également eu une chance contre l’ancien vainqueur de Roland Garros, obligeant Wawrinka à remonter son niveau après le jeu d'ouverture et à éviter une défaite inattendue.

En finale, Stan a produit une solide performance contre son adversaire classé en dehors du top 250, en frappant dix aces et en ne perdant que quelques points après le coup initial. Karatsev est resté au contact de Stan après avoir repoussé cinq chances de breaks sur six, tout en atteignant le tie-break du premier set et en tombant après un seul break dans le deuxième set à 1-1.

Wawrinka a repoussé une chance de break dans le premier jeu, mais en ratant l'occasion dans le suivant de garder le Russe du côté négatif du tableau de bord. Les deux joueurs ont bien servi jusqu'au tie-break que le joueur le plus expérimenté a réclamé par 7-2, en remportant trois mini-breaks et en remportant aussi un ace au neuvième point.

Porté par cet élan, Stan a bien servi dans le deuxième set, tout en gardant la pression de l'autre côté du filet et en obtenant le seul break dans le troisième jeu lorsqu’Aslan ratait une volée.