Daniel Evans appelle Rafael Nadal et Novak Djokovic à jouer à l'US Open



by   |  LECTURES 1230

Daniel Evans appelle Rafael Nadal et Novak Djokovic à jouer à l'US Open

Les organisateurs de l'US Open font de leur mieux pour accueillir les meilleurs joueurs de simple du monde, à New York, au mois de septembre, dans l'espoir d'organiser ce qui devrait être le deuxième Majeur de la saison selon le plan actuel.

Pourtant, la pandémie de coronavirus provoquerait des changements massifs si l'événement se poursuivait, avec la réduction du nombre de effectifs dans le staff des joueurs. Cela nous amène au problème des joueurs les mieux classés, qui ont beaucoup de monde autour d'eux pendant les semaines où l’on dispute les tournois majeurs.

Novak Djokovic a exprimé des doutes quant à la possibilité de jouer un événement aussi exigeant sans son kiné ou son entraîneur. Pour le moment, le No. 2 mondial et champion en titre, Rafael Nadal, n'envisage pas non plus de participer à New York, ce qui laisse la porte ouverte à de nombreux débats dans les semaines à venir.

Le britannique No. 1, Daniel Evans, a exhorté Djokovic et Nadal à changer d'avis et à se présenter à New York en fin août

S'exprimant à la BBC Radio Five, Evans a mentionné tous les efforts des organisateurs pour organiser un événement aussi massif, et pour amener les joueurs les mieux classés et les moins bien classés sur les courts, pour la première fois depuis fin février.

"Si l'US Open n'allait pas de l'avant, ce serait un autre Grand Chelem qui ne serait pas joué après Wimbledon", a déclaré Evans à BBC Radio Five Live. "C'est un moment où les joueurs devraient se rassembler, et où Novak et Rafa devraient chercher à aider ces joueurs de rang inférieur afin qu'ils obtiennent un salaire approprié.

Ce n'est pas qu'une question d'argent ; il y a aussi la santé qui est en jeu, mais si c'est assez sûr, n’avoir qu’un seul entraîneur n'est pas une raison suffisante pour ne pas aller à un tournoi, à mon avis.

Certaines personnes viennent d'entrer dans le top 100 et n'ont plus gagné d'argent depuis deux ou trois mois. C'est formidable ce que l'ATP a fait avec le fonds de secours, mais il n'y a rien de mieux que le prix du Grand Chelem pour les joueurs.

Je ne pense pas qu'une seule personne dans votre équipe soit autorisée. La majorité des joueurs vient avec un seul entraîneur; tout le monde n'y va pas avec un entraîneur et un kiné comme Novak.

Son argument n'est pas valable pour le reste des joueurs du tirage, à part pour les vrais meilleurs joueurs. Il doit y avoir un peu de donner et de recevoir de la part des joueurs. Il y a des rumeurs selon lesquelles l'US Open a besoin de cela pour aller de l'avant, et je pense qu'en tant que joueurs de tennis, nous devrions donner quelque chose en retour, y aller et jouer.

Il y a aussi des entraîneurs physiques au tournoi, donc ce n'est pas comme s'ils ne pourraient pas se faire soigner, mais ce serait des physios de l'ATP Tour. Ils vont nous garder dans une bulle, rester dans les hôtels de l'aéroport, avec beaucoup de tests, et ça devrait être aussi sûr que possible humainement.

La difficulté serait de devoir se retirer en raison de tests positifs pour le virus, et c'est très regrettable. J'espère que cela n'arrivera pas et que le tournoi se déroulera avec succès."