Roger Federer perd le record de Rotterdam à la faveur de Félix Auger-Aliassime


by   |  LECTURES 15152
Roger Federer perd le record de Rotterdam à la faveur de Félix Auger-Aliassime

Gael Monfils a été le joueur à battre lors de la transition du tennis en salle au mois de février, en remportant le titre à Montpellier la semaine dernière et en atteignant une autre finale à Rotterdam, la 31e au niveau ATP.

Comme il y a sept jours, le champion en titre a battu Filip Krajinovic par 6-4, 7-6 en une heure et 45 minutes pour signer sa 12e victoire en 14 matchs jusqu'à présent en 2020, et il a remporté 16 sets d'affilée tout en allant à la recherche de son dixième titre ATP ce dimanche.

Monfils a frappé 14 aces et n'a fait face qu'à un seul point de break, subissant également un break mais récupérant le service de Krajinovic deux fois sur neuf occasions afin de sceller l'affaire en deux sets et de passer à autre chose.

Le Français a eu 35 gagnants et 20 fautes directes, dominant avec son service et son coup droit pour garder les points sur sa raquette, et réclamer les points pivots pour avancer dans le match pour le titre.

Les deux joueurs ont bien servi au cours des neuf premiers jeux et c'est Filip qui a craqué sous la pression en premier, pulvérisant des erreurs à 4-5 et permettant à Gaël de sceller le set avec un lob gagnant.

Le Français a décroché un revers gagnant sur la ligne dans le quatrième jeu du deuxième set pour se forger un avantage de 6-4, 3-1, avant de perdre deux points de jeu pour voir Krajinovic se détacher et rester du côté positif du tableau de bord.

Servant à 4-5, le Serbe a dû creuser profondément comme dans le premier jeu, repoussant quatre balles de match avec quelques coups courageux et prolongeant le set ainsi que ses chances. Il avait un avantage de 5-4 dans le tie-break avant d'envoyer une trop longue volée, un revers qui a fini dans le filet pour offrir la cinquième balle de match à Gaël qui a scellé l'affaire avec un ace.

Le Français a pu ainsi saisir le tie-break par 7-5 et passer en finale. Dans un match similaire, Félix Auger-Aliassime a battu Pablo Carreno Busta par 7-6, 6-4 en une heure et 49 minutes, devenant le plus jeune joueur avec quatre finales ATP depuis Rafael Nadal !

Le jeune Canadien a frappé 16 aces et repoussé les quatre occasions de break contre lesquelles il a dû jouer. Il a dominé avec son premier service et a lutté au deuxième, mais pas assez pour donner à l'Espagnol un espace au retour.

Carreno Busta s'est bien battu pour sauver quatre points de break sur cinq, perdant de l'avance dans le tie-break du premier set et les jeux d'ouverture du deuxième set, pour propulser Félix en avant, un adolescent cherchant sa première couronne ATP.

Le joueur le plus expérimenté avait un meilleur rythme dans le premier jeu, naviguant à travers les six jeux de service et créant deux occasions de break à 5-5, que Auger-Aliassime a repoussé avec deux gagnants.

Le jeune canadien a ensuite frappé trois gagnants d'affilée à 4-2 dans le tie-break, pour se donner un coup de pouce massif avant le deuxième set. Là, Carreno Busta a envoyé un revers au filet dans le troisième jeu et c'était le break dont Félix avait besoin pour se déplacer vers le haut.

Ce dernier a frappé un revers gagnant sur la ligne pour repousser un point de break au huitième jeu et terminer le travail avec quatre gagnants à 5- 4, pour se réserver enfin une place en finale contre Gaël Monfils. Monfils a terminé vainqueur du tournoi par 6-2, 6-4.