Open d'Australie: Milos Raonic a dépassé Stefanos Tsitsipas



by   |  LECTURES 1075

Open d'Australie: Milos Raonic a dépassé Stefanos Tsitsipas

Ancien numéro 3 du monde, Milos Raonic est classé en dehors du top 10 depuis l'été 2017, aux prises avec diverses blessures qui ont tourmenté son jeu et l'ont éloigné de la grande scène.

L'Open d'Australie pourrait être le point de retour pour le Canadien qui a renversé la 6e tête de série, Stefanos Tsitsipas, avec un score de 7-5, 6-4, 7-6 en deux heures et 30 minutes. C’est sa première victoire contre un joueur du top 10 en une année suivant, depuis celle qu’il avait marqué contre Alexander Zverev à Melbourne.

La 30e victoire à l'Open d'Australie de Raonic (demi-finaliste en 2016) lui a permi de réserver sa rencontre avec l’un ancien finaliste Marin Cilic au quatrième tour. Raonic a frappé 19 aces et n'a jamais fait face à une balle de break contre le champion des Finales de l’ATP, délivrant 55 coups gagnants et 32 ​​erreurs directes pour défier le jeune Grec, le battant dans les points cruciaux pour rester en lice.

Tsitsipas n'a pas mal joué non plus, produisant 23 coups gagnants et 14 fautes directes, mais n’a pas semblé être à l'aise contre le rival agressif qui l'a breaké deux fois et s'est précipité 40 fois au filet.

Rien ne pouvait les séparer dans les dix premiers jeux, avec six prises puissantes des deux côtés, sans aucune balle de break pour aucun des adversaires. Tout cela a changé lors du 11e jeu, lorsque Raonic a volé le service de Tsitsipas à 15 avec une volée, construisant bien le point.

Il s’est ensuite assuré la première manche 7-5 avec un service gagnant après 49 minutes. Poussé par cet élan, le Canadien a pris un autre break au début du deuxième set grâce à un smash gagnant, restant devant jusqu'à 5-4 quand il a servi pour le set.

De 40 à 0, Tsitsipas est remonté pour atteindre deux égalités (il a remporté cinq des 20 points de retour dans ce match) avant que Raonic n’empoche la cinquième balle de set avec un service gagnant.

Le Canadien n'a perdu que deux points après le service lors du troisième set, assurant une performance parfaite dans ses jeux et attendant patiemment une chance avec ses retours. Néanmoins, il était écrit que la partie devait se décider à l’aide d’un tie break, duquel Raonic a obtenu les premiers mini-breaks, se déplaçant 4-1, puis 6-2.

Un coup droit gagnant a permi à l’ancien numéro 3 mondial de saisir sa plus grande victoire en un an.