Kevin Anderson perd face à Novak Djokovic et perd sa place dans le top 100



by   |  LECTURES 1113

Kevin Anderson perd face à Novak Djokovic et perd sa place dans le top 100

L’ancien no 5 mondial et finaliste de Major à deux reprises Kevin Anderson a fait de son mieux contre Novak Djokovic samedi à la Coupe ATP, perdant 7-6, 7-6 après avoir eu des chances dans les deux sets.

Kevin a dû sauter toute l'action après Wimbledon en juillet dernier, luttant avec une blessure au genou qui a miné sa progression lors de la précédente saison, remportant seulement 11 matchs et restant à peine dans le top 100 à la fin de l'année.

Ces points provenaient principalement de Pune où Kevin a remporté le titre il y a un an, perdant ces points cette semaine. Résultat, il a perdu sa place dans le top 140 d’après la première liste ATP de l'année sorti ce lundi!

Le Sud-Africain est classé dans le top 100 depuis avril 2010 et cette séquence a dû prendre fin après cette blessure, manquant la deuxième partie de la saison dernière et participant seulement à cinq tournois ATP au total.

Après trois saisons notables à l'Université de l'Illinois, Anderson a embrassé une carrière professionnelle, toujours classé en dehors du top 500 à son 21e anniversaire!

À la fin de 2008, Kevin s'est presque imposé comme l'un des 100 meilleurs joueurs avant de subir un revers au cours de la prochaine année, faisant face à des blessures et devant attendre 2010 pour montrer tout son potentiel, se classant tout près du top 60.

En 2011, Anderson a remporté le premier titre ATP devant les supporters locaux à Johannesburg et a livré quelques saisons solides pour assurer sa place dans le top 20, améliorant son jeu tout le temps et défiant ses plus grands rivaux à la fois sur gazon et sur du dur.

En 2017 et 2018, Kevin a joué pour le titre majeur à New York et à Londres, s'inclinant face à Rafael Nadal et Novak Djokovic et se classant parmi les 5 premiers après cette défaite contre le Serbe en juillet 2018.

Le coup d'envoi de la saison précédente, classé 6e (faisant un début à la finale de l'ATP deux mois plus tôt), Anderson a remporté le titre à Pune avant une défaite précoce à l'Open d'Australie, restant en dehors du terrain jusqu'à Miami et ne retrouvant plus jamais la forme.

Le Sud-Africain a dû subir une opération au genou en septembre, sautant tous les tournois après Wimbledon et travaillant dur pour faire un retour en force en 2020. Dans ce match contre Djokovic à Brisbane, Kevin avait l'air vif et désireux de se battre à nouveau contre les joueurs du haut, espérant retrouver la position de classement dès que possible et recommencer à ce stade de sa carrière.