Casper Ruud: "Il est important d'organiser des tournois en dehors d'Oslo"


by   |  LECTURES 330
Casper Ruud: "Il est important d'organiser des tournois en dehors d'Oslo"

L'ancien joueur du top 40, Christian Ruud, a pris sa retraite en 2001 et la Norvège n'avait pas réussi à se positionner sur la carte du tennis chez les hommes au cours des 15 années qui ont suivi.

Tout cela a changé avec le fils de Christian, Casper, qui est devenu numéro 1 chez les juniors et a remporté le premier titre Challenger lors de ses débuts à Séville en 2016 pour attirer l'attention du monde du tennis.

En février 2017, Ruud a atteint la demi-finale de l'ATP 500 à Rio de Janeiro, ce qui lui a permis d'atteindre le top 100 mais ne lui permettant pas de faire partie de ce groupe jusqu'en mars de cette année, même s'il s'est rapproché à quelques reprises.

Le jeune Norvégien qui travaille à l'Académie Rafa Nadal de Majorque a connu une saison décisive: il a remporté 23 matches de l'ATP en 2019 et s'est qualifié pour la première finale de l'ATP à Houston, s'inclinant face à Cristian Garin après une belle bataille.

Casper a également été demi-finaliste à Sao Paulo, remportant quatre victoires au total à Rome et à Paris, où il a été battu par Juan Martin del Potro et Roger Federer sur son terrain bien-aimé.

De retour sur son terrain favori après Wimbledon, Ruud a perdu tôt à Bastad et à Hambourg avant d’atteindre la demi-finale à Kitzbuhel. Il s’est concentré sur les surfaces dures, où il n’a marqué que six victoires à la fin de la saison.

Malgré cela, le Norvégien a eu l’opportunité de participer aux finales Next Gen, terminant pour la première fois de la saison dans le top 55 et prenant ainsi l’opportunité d’emmener la Norvège vers la première Coupe ATP en janvier avant l’Open d’Australie.

Le jeune homme a également créé une ambiance positive dans son pays, en amenant plus d'enfants sur les courts de tennis et en organisant le premier Challenger en Norvège depuis 25 ans! En juillet 1995, Lillehammer avait organisé la dernière épreuve de cette catégorie.

Andrew Ilie battait le favori local Christian Ruud lors du match pour le titre. Désormais, le Paradise Tennis Club de Bergen amènera à nouveau la Norvège sur la carte du tennis, en annonçant qu'un Challenger en salle aura lieu en novembre de l'année prochaine.

Samedi, Casper et son père Christian se sont rendus à Bergen pour promouvoir l'événement, rencontrer des sponsors, tenir une conférence de presse et disputer un match d'exhibition.

Le budget estimé est d'environ 165 000 dollars. Les organisateurs tenteront d'attirer davantage de sponsors et d'organiser le meilleur événement possible du Challenger 90, qui devrait permettre à davantage de jeunes de cette région de jouer au tennis.

Bergen a organisé trois tournois Challenger entre 1988 et 1990, réunissant des joueurs tels que Petr Korda, Nicklas Kulti, Paul Haarhuis, MaliVai Washington, Mark Woodforde, Eric Jelen, Thomas Enqvist et Richard Krajicek.

"Avoir une Challenger est incroyablement agréable pour moi et pour le tennis Norvégien", a déclaré Ruud. "C’est une excellente initiative du Paradise Tennis Club et il est également important d’organiser de tels événements en dehors de la capitale, Oslo.

La plupart des plus gros tournois que nous avons ici dans le pays ont lieu à Oslo, donc ce serait amusant que celui-ci soit organisé à Bergen. Je suis prêt pour les tournois de l'année prochaine, il me reste encore un an mais j'ai déjà planifié mon emploi du temps, c'est quelque chose que j'ai hâte et j'ai hâte de jouer à Bergen, ce sera mon premier match international à domicile depuis quelques années maintenant.

De nombreux bons joueurs vont s'affronter à Bergen en novembre prochain et j'aimerais beaucoup voir autant de spectateurs que possible au cours de cette semaine. "