Richard Gasquet rejoint Stan Wawrinka à Montpellier



by   |  LECTURES 766

Richard Gasquet rejoint Stan Wawrinka à Montpellier

L’Open Sud de France de Montpellier s’était installé dans cette ville en 2010 lorsque les organisateurs ont acheté une licence à Lyon, pour l’organiser à l’Arena qui est d’une capacité de 7500 places.

Lors des neuf premières éditions (qui n’étaient pas inscrites au calendrier en 2011), Les Français étaient les joueurs à battre après trois titres pour Richard Gasquet et deux pour Gael Monfils, qui ont été rejoints par Lucas Pouille et Jo-Wilfried Tsonga, le dernier champion à Montpellier.

De plus, les favoris à domicile ont été battus à sept reprises en finale, notamment en 2017 lorsque Alexander Zverev a volé la vedette à Gasquet. Dans la finale 100% française de cette année 2019, Jo-Wilfried Tsonga avait affronté Pierre-Hugues Herbert en février et la foule aimerait en voir plus lors de la première semaine de février 2020.

Le tournoi de Montpellier aura lieu juste après l'Open d'Australie. Après le triple champion de Majeur Stan Wawrinka, les organisateurs ont signé avec le triple vainqueur de l'Open Sud de France, Richard Gasquet, qui tentera de remporter un autre titre lors de l'une de ses épreuves préférées.

Il en a été la figure dominante entre 2013-2016. Le numéro 61 mondial a fait ses débuts à Montpellier en 2010, perdant au deuxième tour contre Jarkko Nieminen et perdant contre Philipp Kohlschreiber deux ans plus tard, également avant le quart de finale.

Tout cela a changé depuis 2013, puisque Richard a disputé six finales consécutives lors de ce tournoi, remportant le trophée avec une victoire dominante sur Benoit Paire en 2013, et tombant face à Gael Monfils lors de la finale un an plus tard.

Richard a rétablit l'ordre en 2015 et 2016 avec des victoires sur Jerzy Janowicz et Paul-Henri Mathieu, luttant pour la couronne les deux années suivantes, mais perdant contre Alexander Zverev et Lucas Pouille.

Une opération à l'aine a écarté Gasquet de toutes les épreuves des quatre premiers mois de la saison en cours, en le faisant sauter Montpellier pour la première fois depuis 2011. Il peut maintenant être dans l'espoir de prolonger sa belle série en février prochain.