Denis Shapovalov : "Roger Federer est mon idole"

Le Canadien est officiellement qualifié pour le Masters NextGen de Milan après sa victoire au premier tour de Bâle

by Niccolo Inches
SHARE
Denis Shapovalov : "Roger Federer est mon idole"

La popularité de Denis Shapovalov a littéralement éclaté au cours des derniers mois. Cette année, le jeune canadien a su satisfaire toutes les attentes qui gravitaient autour de son potentiel, se qualifiant par ailleurs au Masters “NextGen” (prévu à Milan du 7 au 11 novembre prochains) grâce à son succès sur le Japonais Sugita au premier tour du tournoi de Bâle.

Denis a raconté le “déclic” de sa saison au journal Le Matin : “Quelque chose s’est passée au Queen’s (tournoi londonien sur gazon avant Wimbledon, ndlr). J’ai battu Kyle Edmund et puis j’ai perdu de justesse face à Tomas Berdych, 7-5 au troisième set, au bout d’une longue bataille où je n’ai pas réussi à profiter de plusieurs occasions.

C’est à ce moment-là que je m'étais dit que je pourrais faire partie des meilleurs. A Montréal j’ai sauvé quatre balles de match au premier tour contre Dutra Silva (...) Ensuite, face à del Potro et Nadal, je n’avais plus rien à perdre”.

Parmi les coach les plus réputés du Tour, l’Américain Brad Gilbert s’était dit épaté par la capacité de Shapovalov de gérer la pression dans un stade comme le Arthur Ashe à l’Us Open : “Je ne dirai pas que c’est facile, mais j’ai grandi en espérant jouer sur les courts les plus importants du monde (...) Effectivement, quand j'avais dû jouer mon premier match Atp à Toronto, en 2016, contre Nick Kyrgios, j’avais demandé qu’on me place sur le Court central.

J’adore ressentir la foule en train d'assister à mon match. Cela fut [également] un plaisir et un honneur de jouer sur le court Arthur Ashe”. Shapovalov est souvent décrit comme un talent “à l’ancienne” et l'intéressé s'y reconnaît sans problèmes : “Cela vient certainement de mon revers à une seule main, qui est désormais très rare.

Bien sûr j’aime bien être comparé à Nadal et Federer. J’ai beaucoup regardé Roger jouer, c’est mon idole. J’ai grandi avec ses affiches dans ma chambre. C’est un gentleman et un vrai modèle (...) Il a une touche incroyable.

J’aime bien aussi prendre des risques et ressentir la bonne frappe, en y allant sans hésitations. Le score n’a pas d’importance (...) Je souhaite maintenant terminer la saison dans le top 40. Quant à mes rêves, je voudrais devenir n.1 et gagner des titres en Grand Chelem, mais surtout encourager plus de jeunes à faire du tennis au Canada”.

Denis Shapovalov Roger Federer
SHARE