Finale ATP Washington : Nick Kyrgios prend l'avantage sur Daniil Medvedev

Nick Kyrgios et Daniil Medvedev ont davantage misé sur le service lors de cette finale au Citi Open

by Shyrem
SHARE
Finale ATP Washington : Nick Kyrgios prend l'avantage sur Daniil Medvedev

On se rappelle en mars, quand le n. 72 mondial, Nick Kyrgios, a remporté trois points décisifs contre Rafael Nadal à Acapulco et qu’il a battu Stan Wawrinka, John Isner puis Alexander Zverev pour s´emparer ’un titre presque sorti de nulle part.

Nick a à peine pu gagner un match après cela et il était évident qu´il attendait un autre événement de l´ATP 500 sur le court en dur, pour montrer à nouveau son meilleur tennis.

Il a dû battre six rivaux pour aller jusqu´au bout de la compétition à Washington et pour remporter son sixième trophée ATP. Dans la passionnante demi-finale contre Stefanos Tsitsipas ce samedi, Kyrgios a gagné le point décisif du tie-break pour se porter vers un affrontement en finale contre Daniil Medvedev, en vue de décrocher le titre de Washington.

Il a dominé le Russe par une victoire 7-6 et 7-6 en une heure et 34 minutes. Il a réussi en gagnant le point décisif dans le premier set et surmontant des douleurs au dos pour franchir la ligne d´arrivée en premier, et terminer enfin l´une des plus belles semaines de sa carrière.

Sans faire de crise ni aucune de ses scènes habituelles lors des rencontres, Nick a perdu 16 points au service et n´a jamais eu l´occasion de faire un break, tout comme Medvedev, frappant 32 gagnants et 19 erreurs non forcées contre un ratio de 29-14 pour le Russe.

Rien ne semblait pouvoir les départager avant le tie-break. Comme les chiffres le suggèrent, le service était l´arme principale des deux côtés, il n’y a pas vraiment eu de rallye ni d’opportunités pour les retours après aucun deuce ou action prolongée dans aucun des 24 jeux réguliers.

Daniil avait tout en main dans le premier tie-break, menant 5-2 et créant un point décisif avec un service gagnant à 5-5. Il ne lui manquait que deux points, avant que Kyrgios ne réussisse à clore le set au 14e point après une coûteuse erreur de coup droit de Medvedev.

Le deuxième set ne contenait rien de nouveau, avec 12 puissantes prises des deux côtés pour un autre tie-break, que devait absolument saisir le numéro 10 mondial. À 3-4, Daniil envoya un coup droit long et Nick conclu l’affare avec deux services gagnants, tout en demandant à quelqu´un dans la public où il devait servir, à 6-4.

Il envoya enfin un ace retentissant pour terminer le travail et quitter Washington avec son trophée dans les bras.

Nick Kyrgios Daniil Medvedev
SHARE