Daniil Medvedev pète un cable contre l'arbitre Mohamed El Hayani

Daniil Medvedev est un joueur au sacré tempérament et il l'a démontré encore une fois à Monte-Carlo

by Khalil Semlali
SHARE
Daniil Medvedev pète un cable contre l'arbitre Mohamed El Hayani
© Getty Images Sport / Julian Finney

Daniil Medvedev est un joueur au sacré tempérament. Le Russe a expliqué qu'il allait faire des efforts pour contrôler ses dérapages sur le terrain mais comme dit le dicton, 'chassez le naturel il revient au galop !

' Lors de son match contre Gaël Monfils à Monte-Carlo le Moscovite a encore fait une fois étal de l'intensité avec laquelle il pouvait péter les plombs pour un rien. Frustré par une erreur d’un juge de ligne puis mené 1–4 dans la deuxième manche, le Russe s'en est directement pris à l'arbitre de chaise Mohamed El Hayani : " La balle était out, elle était out !

Je m'en tappe de tes excuses, j'ai perdu un puta** de jeu, je ne sais pas quoi dire. Vous les arbitres, vous devenez ridicules, vous n'êtes même pas capable de voir ce qui se passe ! "

Medvedev s'explique

Le Russe a expliqué que son tempérament est ce qu'il est même s'il tente de contrôler cet aspect de sa vie : " Tout d'abord, je sais qui je suis et d'où je viens, je connais mon attitude, je sais que je vais parfois devenir dingue sur le court, que ce soit envers moi, envers mon équipe, envers les tribunes ou envers l'arbitre.

J'essaie de travailler sur ce point afin de devenir moins excessif et que cela n'affecte pas mon jeu. Je suis content, peut-être que je vais perdre des matches à cause de ça, mais aujourd'hui j'ai su gérer ce 3-1 adverse, j'ai réussi à rester calme et à continuer à ramer.

Je me suis répété que je ne voulais pas perdre le match à cause de ce qui s'était passé, je voulais vraiment gagner, et j'ai réussi à le faire. Parfois, on ne contrôle pas ses émotions sur le moment, mais après coup, on peut corriger ses pensées, ce qui a été très difficile pour moi au début de ma carrière "

Daniil Medvedev Monte-carlo
SHARE