Ferrero s'attaque à Roddick : " Facile de critiquer quand on a un service inné "

Une petite guéguerre a lieu entre l'équipe technique de Carlos Alcaraz et Andy Roddick.

by Khalil Semlali
SHARE
Ferrero s'attaque à Roddick : " Facile de critiquer quand on a un service inné "
© Getty Images Sport / Clive Brunskill

Une petite guéguerre a lieu entre l'équipe technique de Carlos Alcaraz et Andy Roddick. Pourquoi ? Car l'américain a déclaré récemment que le service du numéro deux mondial n'avait pas du tout évolué en deux ans.

Cette affirmation n'a pas du tout plu à l'entourage du jeune Carlitos et son deuxième entraineur Martinez Cascales a été le premier à réagir rappelant à Roddick que si le service de son protégé ne s'était pas amélioré, il n'aurait pas pu remporter Wimbledon contre l'un des plus grands joueurs de l'histoire, Novak Djokovic : " Je ne suis pas du tout d’accord avec Andy Roddick.

Depuis deux ans dit‐il ? Si Carlos n’avait pas amélioré son service, il n’aurait pas gagné Wimbledon "

Juan Carlos Ferrero ajoute sa petite touche

L'entraineur principal d'Alcaraz a bien entendu lui aussi saisi l'occasion pour partager son avis qui est aux antipodes de celui de l'Américain : " Roddick, qui est naturellement à l'aise au service, peut facilement s'améliorer parce que c'est sa meilleure arme.

C'est comme dire à Carlos d'améliorer son coup droit. C'est facile car c'est son coup le plus naturel. Il a dû peaufiner progressivement le service, et il l'a fait. Bien sûr, c'est facile de critiquer quand tu vois ce coup si simple et que c'est ta meilleure arme.

Même si je ne partage pas complètement l'opinion, elle est respectable car Carlos a beaucoup amélioré son service. Si vous l'aviez vu il y a trois ans, vous auriez dit : "Putain, comme il sert mal".

C'est quelque chose qui s'améliore progressivement, ce n'est pas facile d'avoir un service puissant et précis " a expliqué le coach Espagnol pour ClayTennis.

Carlos Alcaraz Andy Roddick
SHARE