Radu Albot : "Je ne veux pas voir le tennis mourir en Moldavie"


by   |  LECTURES 1121
 Radu Albot : "Je ne veux pas voir le tennis mourir en Moldavie"

Radu Albot, le Moldave, a des objectifs plus ambitieux que de simplement devenir un bon joueur de tennis, car il veut promouvoir le tennis dans son pays et motiver les jeunes générations à prendre les devants et à jouer.

Albot, devenu professionnel en 2008, est entrain de vivre une percée sur le Tour au cours de cette saison. Agé de 29 ans, il a remporté son premier titre ATP plus tôt cette année après être revenu à la suite d'un set perdu, dans le match qui lui a permis de battre le Britannique Daniel Evans à la finale du Delray Beach Open.

Albot, qui a également participé aux demi-finales à Montpellier et à Genève, a atteint le sommet de sa carrière en tant que n. 40 mondial au mois de mai. "La tâche ne sera pas facile.

Malheureusement, la Moldavie est l´un des pays les plus pauvres d'Europe, mais cela n´enlève rien à l´illusion. Je ne veux pas finir ma carrière et voir que le tennis est mort dans mon pays.

Je veux entrer dans tous les tournois et voir le drapeau moldave flotter ", a déclaré Albot au site web du tournoi de Los Cabos. N. 42 mondial, Albot, fera ses débuts sur les courts en dur de Los Cabos ce mois-ci.

Radu Albot a été éliminé dès le premier tour de Wimbledon par le belge Jan-Lennard Struff. Il avait auparavant atteint la demi-finale de l´Open de Genève cette année.