Grigor Dimitrov : "Je veux m'assurer d'avoir laissé ma trace dans le sport"


by   |  LECTURES 2581
Grigor Dimitrov : "Je veux m'assurer d'avoir laissé ma trace dans le sport"

Dans une interview accordée à Gio Journal, Grigor Dimitrov a commenté ses objectifs d’avenir. Le Bulgare souffre d´une blessure à l'épaule depuis des mois et il a beaucoup chuté dans le classement, mais il espère toujours revenir au plus haut niveau : "Je veux absolument m'assurer que j'ai laissé ma marque dans le sport.

Pas du point de vue du record ... ce n´est pas mon objectif. Cela a toujours été l´une des choses les plus importantes pour moi... Je veux vraiment que les gens voient les athlètes comme étant semblables à tout le monde.

Vous savez, nous sommes bons dans ce que nous faisons, mais nous devons tous régler nos problèmes en dehors du court. J´ai des démons, des attentes, etc. Je peux dire, bien sûr, que je veux aussi que l’on se souvienne de moi pour mes bons résultats ainsi que mon titre de champion en Grand Chelem."

Quand on lui a demandé quelle légende du passé il aimerait affronter, Dimitrov a répondu : "J'aimerais absolument jouer contre Björn Borg et John McEnroe (...) il y aurait tellement de choses à apprendre d´eux.

Chacun des deux a un jeu complètement différent. Chaque fois qu'ils jouaient l´un contre l´autre, on pouvait toujours voir les différences, mais on pouvait aussi en apprendre." Et qui parmi les femmes? "Steffi Graf, la façon dont elle possède à peu près tout.

Mais cette tranche, je pense, vous ébranlerait un peu. Et aussi son mouvement pour explorer le court et frapper son coup droit !" Interrogé sur son arme principale sur le court, le champion des ATP Finals 2017 a commenté : "Je ne sais pas.

Je voudrais dire que c’est certains types de coups, mais je pense que c’est aussi la façon dont il faut utiliser son corps, le mouvement et l’agilité sur le court. Le fait de poursuivre de différentes balles, de prendre les bonnes décisions.

Je veux dire par là que mon corps est mon plus grand atout, car lorsqu’il faut sortir sur le court, même si le jeu est mental, il faut utiliser ses capacités physiques".