Stefanos Tsitsipas : "La confiance est importante mais son excès ne mène nulle part"

Le Grec a donné des interviews récemment ou il révèle ses objectifs qui sont pour le moins que l'on puisse dire plutôt osés.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Stefanos Tsitsipas : "La confiance est importante mais son excès ne mène nulle part"

Stefanos Tsitsipas pense avoir prouvé qu'il est capable de faire de grands résultats sur terre battue, mais il a fait remarquer qu'il ne prendra rien à la légère lorsqu'il se présentera à Roland-Garros.

Tsitsipas, âgé de 24 ans, est maintenant deux fois finaliste en Grand Chelem et occupe le troisième rang mondial, son meilleur classement en carrière. Tsitsipas, qui a terminé deuxième à l'Open d'Australie cette année, a également été battu lors de sa première finale en Grand Chelem à Roland-Garros en 2021.

La terre battue est la surface préférée de Tsitsipas et naturellement, il entrera à l'Open de France déterminé à y remporter son premier titre du Grand Chelem. Mais ce que Tsitsipas essaiera d'éviter à Roland Garros, c'est "l'excès de confiance" - l'état qui, selon Tsitsipas, "ne mène nulle part."

Tsitsipas : La confiance est importante mais l'excès est mauvais.

"La plus grosse erreur que l'on peut faire en tant que joueur de haut niveau est de penser que l'on a tout, que l'on va toujours aller loin dans les tournois.

Cet excès de confiance ne vous mène nulle part. La confiance est évidemment importante pour pouvoir jouer du bon tennis, mais si elle est excessive, elle peut vous faire du mal et devenir dangereuse. Le plus important est de garder les pieds sur terre, de garder la tête baissée et de continuer à travailler, d'ajouter des choses à son arsenal et c'est la clé du succès cette année." A lire aussi : https://www.tennisworldfr.com/tennis/news/Entrevues/18535/stefanos-tsitsipas-je-veux-gagner-les-quatre-chelem-les-jo-et-la-coupe-davis/ "Je suis confiant en tant que joueur, je sais ce que je peux faire, je l'ai prouvé. Roland Garros reste l'un de mes tournois du Grand Chelem préférés, Melbourne a une ambiance différente.

RG est ma surface, j'ai grandi sur la terre battue et j'aime y jouer. J'aime le fait que ce soit comme une partie d'échecs. Ce n'est pas facile, ce n'est pas beau comme sur les autres surfaces. J'attends avec impatience la saison sur terre battue, mais aussi les Masters des États-Unis, où je n'ai pas gagné beaucoup de points", a déclaré Tsitsipas à SDNA.

Reste à savoir si Tsitsipas pourra faire sa grande percée en Grand Chelem à Roland-Garros cette année.

Stefanos Tsitsipas
SHARE