Boris Becker explique pourquoi l'ennemi d'Alexander Zverev est lui-même.

Zverev a survécu à une grosse frayeur à l'Open d'Australie contre Juan Pablo Varillas.

by Khalil Semlali
SHARE
Boris Becker explique pourquoi l'ennemi d'Alexander Zverev est lui-même.

La légende du tennis allemand Boris Becker estime qu'Alexander Zverev est "son propre et pire adversaire" en ce moment. Zverev, 25 ans, a manqué toute la seconde moitié de la saison 2022 en raison de blessures.

Mardi, Zverev a survécu à une grosse frayeur à l'Open d'Australie. Il a eu besoin de cinq sets pour battre Juan Pablo Varillas (103e) 4-6 6-1 5-7 7-6 (3) 6-4. Même si Zverev était le favori absolu pour battre Varillas, Becker a insisté sur le fait qu'il savait que ce match pourrait être délicat pour l'Allemand.

"On a beaucoup parlé du tirage soi-disant facile pour Sascha Zverev. J'ai toujours été critique et j'ai dit que l'adversaire n'avait pas d'importance pour le moment. C'est lui son plus grand adversaire en raison de la longue pause pour blessure.

Donc, encore une fois, je ne me soucie pas de qui il joue au deuxième tour. Le joueur décisif est Sascha Zverev. S'il se sent bien et qu'il joue de manière offensive, il gagnera également le match - peu importe qui se trouve de l'autre côté", a déclaré Becker à Eurosport.


Becker : Zverev a besoin de vrais matchs.

Becker, un ancien champion du Grand Chelem à six reprises, a souligné que les entraînements ne peuvent tout simplement pas faire le travail que de vrais matchs font pour un joueur.

" On ne peut pas surmonter une pause de sept mois, même avec de nombreuses séances d'entraînement ", a ajouté Becker. Zverev ne joue certainement pas encore son meilleur tennis, mais le point très positif est que sa cheville répond bien depuis son retour de blessure.

"L'essentiel est que c'est une bonne fin pour Sascha car il sait maintenant que sa cheville est solide. C'était le premier test sérieux pour savoir s'il est en forme et comment il se sent. Il le saura probablement un peu mieux demain matin.

Il aura probablement un peu de douleurs musculaires", a expliqué Becker. Au deuxième tour de l'Open d'Australie, Zverev affrontera le vainqueur du match entre Michael Mmoh et Laurent Lokoli. Zverev sera à nouveau le favori et il faudra voir si, cette fois, il peut remporter une victoire plus convaincante.

Boris Becker Alexander Zverev Juan Pablo Varillas
SHARE