Nick Kyrgios : "Les médias choisissent de diffuser ce qui leur convient"

Doté d'un grand jeu et d'une personnalité encore plus forte, l'Australien de 27 ans est l'un des personnages les plus originaux de l'ATP Tour.

by Khalil Semlali
SHARE
Nick Kyrgios : "Les médias choisissent de diffuser ce qui leur convient"

Lorsque Nick Kyrgios entre sur le court, il est difficile de ne pas réagir. Doté d'un grand jeu et d'une personnalité encore plus forte, l'Australien de 27 ans est l'un des personnages les plus originaux de l'ATP Tour.

Sept fois champion de l'ATP Tour et finaliste de Wimbledon en 2022, Kyrgios est désormais l'une des vedettes de la nouvelle série Netflix sur les coulisses du tennis, Break Point. ATPTour.com revient sur des choses à savoir sur le favori du public australien.

1. Kyrgios ne cherche pas à cacher son amour pour le basket. L'Australien parle régulièrement de ce sport sur Twitter, notamment de ses chers Boston Celtics, et s'entraîne souvent en tenue de basket.

Mais... qu'en est-il de ses propres talents de joueur ? "Je suis LeBron James", a plaisanté Kyrgios lorsque ATPTour.com lui a demandé d'évaluer son propre jeu en 2019. "Je suis le meilleur basketteur parmi les joueurs de tennis, donc je suis LeBron".

Bien que certains de ses rivaux de l'ATP Tour puissent avoir leur mot à dire, Kyrgios continue de travailler sur ses compétences dès qu'il a le temps de jouer sur le circuit.
2. Il aime manger des sushis, mais avec quelques accompagnements supplémentaires...

Kyrgios apprécie une bonne ambiance lorsqu'il est sur le terrain, et il en va de même lorsqu'il s'assied pour ses repas d'avant-match. L'Australien, qui ne mange ni viande ni produits laitiers, se décrit comme un "assez bon" cuisinier et apprécie particulièrement la nourriture de style japonais en raison de sa nature conviviale.

"J'aime les sushis parce que c'est comme un véritable rendez-vous", confiait Kyrgios à ATPTour.com l'année dernière. " On y va avec ses amis, sa petite amie ou son partenaire, et ça sort dans de jolies petites assiettes, en jolis petits morceaux, avec de la sauce soja, quelques rires ici ou là.

C'est romantique."

Kyrgios s'en prend aux médias.

À propos de son image de bad-boy dans le monde du tennis, Nick Kyrgios a récemment fustigé les médias qui ne se concentrent que sur ses moments de frustration sur le court.

" C'est injuste, d'une certaine manière, parce qu'un match peut durer des heures, comme à l'US Open récemment, j'ai joué un match qui a duré quatre heures, et les médias ont montré les 30 dernières secondes de moi en train de casser une raquette.

C'est ce qu'ils choisissent de diffuser dans le monde entier", a-t-il déclaré. "C'est comme ce qui s'est passé pour l'autre segment de quatre heures où j'essayais de me dépasser à deux heures du matin. Ils choisissent juste de montrer quand je suis frustré", a-t-il ajouté.

Nick Kyrgios
SHARE