Daniel Evans contre la série de tennis Netflix Break Point : "C'est simulé"

À partir du 13 janvier 2023, les fans pourront profiter des cinq premiers épisodes de la nouvelle série Break Point centrée sur le monde du tennis.

by Khalil Semlali
SHARE
Daniel Evans contre la série de tennis Netflix Break Point : "C'est simulé"


À partir du 13 janvier 2023, les fans pourront profiter des cinq premiers épisodes de la nouvelle série Break Point centrée sur le monde du tennis et créée par Netflix. Le président de l'ATP, Andrea Gaudenzi, n'a jamais caché son désir de faire grandir l'ensemble du mouvement à travers différents contenus multimédias capables d'attirer l'attention des gens et de créer de véritables figures.


Les protagonistes des premiers épisodes seront Matteo Berrettini, Nick Kyrgios, Felix Auger Aliassime, Stefanos Tsitsipas, Paula Badosa, Ajla Tomljanovic, Iga Swiatek et bien d'autres. Il a toutefois évoqué l'absence de légendes comme Roger Federer, Serena Williams, Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Evans sur la série de Netflix : "C'est un jeu d'acteurs".

L'avis de Daniel Evans sur le nouveau produit Netflix est très particulier. Le joueur de tennis britannique a révélé qu'il ne regardera pas la série dans une interview accordée au journal The Times.

Il a déclaré : "Les deux meilleurs exemples en termes d'éthique de travail, de mentalité, de technique et de tactique (Djokovic et Nadal) ne sont pas là. Tout simplement parce que la plupart des gens ne s'intéressent pas au tennis mais au théâtre.

On aurait pu désigner les joueurs de tennis qu'ils auraient choisis pour la série il y a longtemps. C'est tellement prévisible. Je devrais écouter Stefanos Tsitsipas et son père. Ce n'est pas pour moi.

Tout est simulé, vous le verrez de vos propres yeux."

Justement Tsitsipas, de son côté, commente avec enthousiasme la nouvelle : "Les fans vont pouvoir comprendre notre sport mais aussi notre mode de vie de manière beaucoup plus profonde.

C'est certainement quelque chose qui n'est pas facile à montrer et à présenter au public. Il a fallu beaucoup de prises de vue et différents angles de couverture. Ensuite, il a fallu nécessairement développer un niveau d'intimité extrêmement solide avec nous, les joueurs, car c'était la seule façon d'obtenir des joueurs qu'ils leur permettent d'entrer dans leur monde, de partager et de faire vivre avec eux les expériences et les voyages dont ils sont devenus les protagonistes. Je me sens vraiment chanceux d'avoir pu être l'un des personnages de la série".

Daniel Evans
SHARE