"Nick Kyrgios a été influencé dans ses propos sur Nadal et Djokovic"


by   |  LECTURES 6984
"Nick Kyrgios a été influencé dans ses propos sur Nadal et Djokovic"

Selon le multiple champion australien de double en Grand Chelem, Todd Woodbridge, Nick Kyrgios aurait été influencé lorsqu'il a livré son opinion sur Rafael Nadal, Novak Djokovic et Fernando Verdasco, et que les propos tenus lors d'une interview accordée au journaliste Ben Rotherberg par le tennisman de Canberra auront des répercussions négatives sur sa carrière et sur son image.

Selon l’ex professionnel, Nick et Rotherberg entretiennent une longue relation faite de Tweets mutuels, et cette fois-ci le journaliste aurait poussé le joueur trop loin durant un podcast organisé entre les deux, l’incitant à parler des trois vétérans du circuit.

Kyrgios avait ouvertement attaqué les trois joueurs, spécialement Djokovic et Nadal pour qui le jeune australien a eu des mots très durs. Sur Novak, le vainqueur du tournoi d'Acapulco a statué : ”Son obsession de vouloir plaire à tout le monde me rend malade, je ne supporte pas sa manière d’être, et pour moi, il pourra gagner autant de tournoi qu’il le voudra il n’est et ne sera jamais le meilleur joueur du monde”.

Au sujet de Rafa : ”C’est la personne la plus arrogante que j’ai rencontré, il se prend pour un don de dieu pour la planète, mais avec un revers aussi moyen, j’en doute”, a-t-il confessé.

Woodbridge a aussi pointé du doigt l’équipe du 36e mondial, qui aurait trop mis de pression sur Kyrgios avant son match contre Casper Ruud à Rome, ce qui aurait participé grandement à l’explosion du jouer sur le court.

Kyrgios a été disqualifié du Masters 1000 italien et sanctionné par une amende de 20 000 € pour comportement antisportif et insultes à l’arbitre. "Nick a été appâté et poussé à agir de la sorte”, a déclaré Woodbridge, ”tous les membres de son équipe devraient se sentir responsables de ses actes, car c’est la pression accumulée qu’il ont laissé s’installer chez le joueur qui a fini par le faire exploser contre Ruud”.