Stan Wawrinka : "Je me fais vieux, mais combien d'émotions à Bâle"



by SARAH AIT SALAH

Stan Wawrinka : "Je me fais vieux, mais combien d'émotions à Bâle"

Stan Wawrinka, dans le premier match de l'ATP 500 à Bâle, a battu Casper Ruud avec un double 6-4, grâce à une superbe performance. Lors de la conférence de presse, Stan a parlé de l'excitation de jouer ce tournoi.

Il a déclaré : "C'est quelque chose de super spécial. J'ai ressenti beaucoup d'émotions pendant le match, surtout le fait d'être ici à Bâle, avec tous les supporters locaux. Pour moi, jouer ici est toujours un sentiment de frisson, je suis très nerveux à chaque fois que j'entre sur le terrain.

Je veux offrir ma meilleure version dans ce tournoi, mais parfois il me faut un certain temps pour m'adapter aux conditions, mais le niveau que j'ai atteint a été incroyable, j'en suis très heureux." Avec le tournoi de cette année, le triple vainqueur du chelem a fait quinze apparitions au tournoi de Bâle, un événement qui ne l'a jamais vu atteindre plus qu'une demi-finale.


A deux reprises, il est parvenu à atteindre l'avant-dernier acte : en 2006 à l'âge de 21 ans contre Fernando Gonzalez et en 2011 contre Roger Federer.

Wawrinka : Je me fais vieux, mais que d'émotions à Bâle

Sa dernière apparition remonte à trois ans, lors de la dernière saison où le tournoi a eu lieu, lorsqu'il a dû renoncer aux quarts de finale contre Federer en raison d'une blessure.

Stan Wawrinka continue de jouer pour des jours comme celui-ci : "Vivre des jours comme celui-ci est l'une des principales raisons pour lesquelles je continue à jouer. Je vieillis, sans aucun doute, j'ai dû me battre très fort ces deux dernières saisons avec des blessures et des opérations.

Disons que ce retour n'a pas été facile du tout. J'ai beaucoup souffert tout au long du processus de récupération pour revenir à ce niveau de forme. Pouvoir donner cette version dans un tournoi comme celui de Bâle, devant tous ces gens, est quelque chose de vraiment spécial, alors j'espère continuer à jouer comme ça pendant de nombreux jours encore."

Stan Wawrinka