L'entraîneur de Corentin Moutet : "Voici comment s'est déroulé la bagarre"

Au Challenger d'Orléans, Corentin Moutet et Adrian Andreev en sont venus aux mains en fin de match près du filet.

by Sarah Ait Salah
SHARE
L'entraîneur de Corentin Moutet : "Voici comment s'est déroulé la bagarre"

Au Challenger d'Orléans, Corentin Moutet et Adrian Andreev en sont venus aux mains en fin de match près du filet. Le match entre les deux a été très disputé, avec le Bulgare qui a réussi à s'imposer sur le score final de 2-6, 7-6, 7-6.

Un très mauvais épisode qui revient à être un protagoniste sur la scène du tennis mondial. Dans une interview avec l'équipe pour parler de ce qui s'est passé a été l'entraîneur français Laurent Raymond, qui a expliqué quelques détails intéressants sur l'histoire.

L'entraîneur de Moutet a expliqué : "Il n'y avait rien d'inhabituel de la part de Corentin avant le match. La seule différence est qu'ils se sont rencontrés il y a quelques jours au Challenger de Gênes, avec une défaite rattrapée par Moutet pour 3-6, 7-6, 6-4.

Cela a peut-être conduit à un contexte particulier. A ma connaissance, rien d'inhabituel ne s'est produit en Ligurie. Juste dans le high-five, où Andreev l'a taquiné en disant quelque chose comme : "Je te bats, je suis le meilleur", mais rien de plus."


L'entraîneur de Moutet revient sur la bagarre

Lors de l'échauffement, apparemment, l'athlète français a taquiné son rival alors qu'il s'entraînait avec des volées.

Raymond a ajouté : "C'est quelque chose qu'il fait de temps en temps. Il arrive sur la piste plein d'énergie, c'est dans son truc et ça fait partie de l'intimidation aussi. Peut-être que c'est une conséquence de ce qui s'est passé à Gênes, mais je ne sais pas." Puis la querelle à la fin du match : "Après la balle de match, c'est Andreev qui a donné le premier coup sur l'épaule.

Corentin m'a dit qu'il lui avait dit deux fois 'Fuck you' pendant le match. Il y a eu une bagarre au filet. L'arbitre de chaise les a séparés. Ils ont voulu se voir après le match mais n'ont pas pu s'approcher".

Puis il conclut : "Il faut maintenant attendre le rapport de l'ATP, qui va interroger les témoins en commençant par l'arbitre de chaise. Je pense qu'il a voulu prendre son temps et donner son verdict à froid." Entre temps Moutet et son adversaire paieront l'équivalent de 10 000 euros pour leur comportement.

Corentin Moutet
SHARE