Marion Bartoli : "Nick Kyrgios n'a pas peur de s'attaquer aux grands"

L'Australien a déjà battu Federer, Nadal et Djokovic.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Marion Bartoli : "Nick Kyrgios n'a pas peur de s'attaquer aux grands"

L'ancien numéro un britannique Greg Rusedski a fait remarquer que Nick Kyrgios a plus à montrer qu'il ne l'a fait lors de son match du deuxième tour à Cincinnati contre Taylor Fritz. Mercredi, Kyrgios a quitté Cincinnati après avoir perdu 6-3, 6-2 contre Fritz.

Kyrgios a joué beaucoup de tennis cet été et Rusedski laisse entendre qu'il craint que l'Australien soit fatigué mentalement et physiquement. "Oui, il a été déclenché", a déclaré Rusedski sur Amazon Prime, selon Tennis365.

" Il faut entendre les huées dans le stade. Ils n'ont pas l'impression qu'il a donné son meilleur sur le terrain et nous espérons que le genou n'est pas trop mal mais il doit montrer plus. Il s'est amélioré mais physiquement il doit devenir plus fort.

Il s'inquiète de son genou sur le plan physique. C'est beaucoup plus facile sur les courts en herbe que sur les courts en dur". Après avoir gagné à Washington et ses trois premiers matchs à Montréal, Kyrgios a été battu par Hubert Hurkacz en quart de finale à Montréal.


Après la fin de sa série de neuf matchs gagnés, Kyrgios a déclaré qu'il n'était pas du tout inquiet de voir sa série de victoires prendre fin. La mère de Kyrgios est en mauvaise santé et le finaliste de Wimbledon prévoit de retourner en Australie après l'US Open pour passer du temps avec sa famille.

Après avoir quitté Montréal, Kyrgios a admis que le fait d'être éloigné de sa mère malade lui pèse. "Je suis parti depuis presque trois mois et j'ai été loin de chez moi, loin de ma mère qui est à l'hôpital, loin de mon père".

Marion Bartoli sur Nick Kyrgios

L'ancienne joueuse de tennis professionnelle française Marion Bartoli trouve que Nick Kyrgios est un joueur extrêmement flamboyant. "Que Kyrgios soit un kicker, un joueur qui ressent l'excitation des grands matchs, un joueur qui n'a pas peur d'affronter les grands, c'est évident", a-t-elle déclaré, ajoutant : "Pour moi, il sera toujours un joueur extrêmement flamboyant, qui aura la capacité dans un match de tous les avoir, sauf [Rafael] Nadal sur terre battue et quelques [autres] exceptions.

Mais devenir un meneur du circuit en étant présent chaque semaine, ce n'est pas la marque de fabrique de Nick Kyrgios. Pour arriver à être un grand du circuit, il faut tenir toute l'année. Déjà sur terre battue, il ne veut pas en entendre parler car pour lui ce n'est pas une surface de tennis.

Donc déjà on enlève trois mois de la saison dont un tournoi du Grand Chelem", a-t-elle déclaré.

Marion Bartoli Nick Kyrgios
SHARE