Taylor Fritz explique pourquoi il pense que le coaching est une "règle stupide".

Fritz et Nick Kyrgios n'aiment pas le coaching hors-court

by Sarah Ait Salah
SHARE
Taylor Fritz explique pourquoi il pense que le coaching est une "règle stupide".

Le champion du Masters d'Indian Wells, Taylor Fritz, estime que l'introduction du coaching hors court par l'ATP est "stupide" et que la nouvelle règle enlève la beauté du jeu. Depuis le mois dernier, le coaching hors court est autorisé sur le circuit ATP.

Les entraîneurs assis dans des sièges désignés sont autorisés à donner des conseils verbaux et non verbaux aux joueurs. Fritz révèle qu'il n'a pas eu recours au coaching hors court car il estime que l'une des beautés du tennis est que les joueurs trouvent par eux-mêmes ce qu'ils doivent faire dans les moments de pression.

"Je n'ai pas parlé à Mike [Russell, l'entraîneur de Fritz] et il ne m'a pas parlé une seule fois depuis que le coaching est devenu une chose normale. C'est une règle stupide. Le tennis est un sport individuel.

Pourquoi ne pas en faire un sport individuel ? Une grande partie du tennis est dans mon mental, comme le tennis est autant mental que physique, et une grande partie de cela est que vous avez besoin de le comprendre sur le terrain par vous-même.

Vous devez être celui qui le découvre. Je trouve ridicule que l'on puisse être mentalement absent, que l'on ne soit pas bon dans l'analyse, que l'on ne soit pas bon dans la réflexion et l'élaboration de stratégies, et que quelqu'un puisse vous dire quoi faire.

Je déteste ça", a déclaré Fritz, selon Eurosport.

Fritz et Nick Kyrgios n'aiment pas le coaching hors-court

Lorsque l'ATP a annoncé l'introduction d'un essai de coaching hors court, le coach Patrick Mouratoglou a envoyé un tweet.

"Félicitations à l'ATP pour avoir 'légalisé' une pratique qui a lieu à presque tous les matchs depuis des décennies. Fini l'hypocrisie", a déclaré Mouratoglou. Kyrgios, le finaliste de Wimbledon en 2022, a clairement fait savoir qu'il n'était pas un fan de la nouvelle règle.

"Complètement en désaccord", a écrit Kyrgios dans une réponse au tweet de Mouratoglou. "On perd l'un des seuls traits uniques qu'aucun autre sport n'avait. Le joueur devait comprendre les choses par lui-même.

C'était là toute la beauté de la chose. Que se passe-t-il si un joueur de haut niveau rencontre un joueur de bas niveau qui n'a pas ou n'a pas les moyens d'avoir un entraîneur ?"

Taylor Fritz Nick Kyrgios
SHARE