Reilly Opelka explique pourquoi Roland-Garros est désormais le meilleur Grand Chelem.

Cette année, à Roland-Garros, Opelka a subi une défaite en deux sets au premier tour face à Filip Krajinovic.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Reilly Opelka explique pourquoi Roland-Garros est désormais le meilleur Grand Chelem.

La star américaine du tennis Reilly Opelka affirme que l'Open de France est désormais le meilleur tournoi du Grand Chelem au monde, car il estime que c'est le seul Grand Chelem qui n'a pas "viré politique." La saison 2022 a commencé par l'interdiction faite à Djokovic de participer à l'Open d'Australie en raison de son statut vaccinal.

À Wimbledon, les joueurs russes et biélorusses ont été interdits de compétition, mais pas les joueurs non vaccinés. Lors du prochain US Open, les joueurs russes et bélarussiens seront autorisés à concourir, mais pas les étrangers non vaccinés comme Djokovic.

"Je les ai tous aimés [les Grands Chelems] à des moments différents, mais en ce moment, l'Open de France est de loin le meilleur", a déclaré Opelka au site web Red Bull. "C'est la surface que je préfère le moins, mais j'adore Paris, et c'est le seul Grand Chelem qui a bien fonctionné ces dernières années.

Tous les autres ont fait de la politique. L'Australie n'a pas permis à Novak Djokovic de jouer [en raison de son statut vaccinal COVID], mais je pense qu'ils vont autoriser les Russes à jouer. Les Français ont autorisé tout le monde à jouer, Wimbledon interdit les Russes mais autorise Djokovic et l'US Open interdit Djokovic mais pas les Russes.

Donc les Internationaux de France sont de loin le meilleur Grand Chelem. Pour moi, c'est le seul vrai Grand Chelem en terme de tennis et non de politique".

Opelka n'est pas allé loin à Paris..

Cette année, à Roland-Garros, Opelka a subi une défaite en deux sets au premier tour face à Filip Krajinovic.

Aujourd'hui, Opelka révèle qu'il a mangé du mauvais poulet avant le match et qu'il a été très malade. "J'ai mangé du poulet sur place juste avant le match", a révélé Opelka.

"J'étais vraiment malade mais j'ai bien joué le premier set de mon match, puis ça là ca m'a frappé d fouet. J'ai commencé à avoir des frissons et des courbatures. J'étais en très mauvais point, je voulais juste sortir du court.

J'ai terminé le match mais je pouvais à peine prendre une douche. Je me suis couché à l'hôtel et j'ai ressenti une vive douleur à l'estomac".

Reilly Opelka Roland-Garros Filip Krajinovic
SHARE