Benoit Paire s'ouvre sur son combat contre la dépression.

Paire : avoue que le stress lui cause de la panique et de l'anxiété.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Benoit Paire s'ouvre sur son combat contre la dépression.

Benoît Paire s'est ouvert sur son combat contre la dépression. Le Français s'est tourné vers une aide professionnelle, dans l'espoir de retrouver le bonheur dans la vie. Les deux dernières années n'ont pas été faciles pour Paire, qui lutte depuis le début de la pandémie.

Paire n'a pas vraiment apprécié le tennis ces deux dernières années et ne pas être heureux sur le court a eu un impact sur sa vie personnelle. " Mon esprit, je ne sais pas quand il va s'améliorer.

C'est une blessure qui peut être très longue et j'espère qu'elle sera aussi courte que possible", a déclaré Paire au média en ligne français Brut, selon Tennis Majors. "J'ai réalisé que j'avais besoin d'aide et que je devais être meilleur sur le court.

Je vois des psy, beaucoup de gens pour essayer de comprendre ce qui m'arrive. Seul, je ne pouvais pas m'en sortir. Je vois un hypnotiseur, un psychologue. J'ai un préparateur mental pour discuter de beaucoup de choses pour essayer de corriger cela".

Paire : Dès que je suis stressé, je deviens anxieux

Paire ne compte que 3 victoires et 17 défaites sur le circuit principal cette année, mais il a perdu des matchs qu'il aurait pu gagner. Paire a eu du mal à conclure les sets et les matchs cette saison.

Il se met généralement en bonne position pour gagner un set ou un match, mais se fige ensuite sur le court. Plus tôt cette année, Paire a admis avoir une sorte de blocage mental lorsque vient le moment de conclure un set ou un match.

Aujourd'hui, Paire a fait appel à des professionnels et a apporté des changements à sa routine quotidienne. "C'est difficile parce que je ne me sens pas forcément heureux dans ma vie, car le tennis est compliqué.

Ce que je dois faire, c'est trouver le bon équilibre, faire la fête, mais aussi être sérieux et bien préparer les tournois. C'est ce que j'ai un peu de mal à faire en ce moment. C'est pourquoi je vais repartir de zéro.

Cela fait deux jours que je n'ai pas bu d'alcool (sourire), je suis en pleine cure. J'ai un peu de stress en arrivant sur un court, alors que c'est ce que j'appréciais quand j'étais bon avant." "Même sans m'entraîner beaucoup, j'étais capable de sortir des gros matchs parce que j'aimais ça, l'adrénaline.

Avant, j'aimais les moments de stress et maintenant, c'est devenu de plus en plus compliqué. Dès que je suis stressé, je suis anxieux et je panique", a expliqué Paire.

Benoit Paire
SHARE