La "fan ivre de Wimbledon " raconte sa version après que Kyrgios l'ait fait expulser.

Kyrgios a demandé l'expulsion de la supportrice lors du troisième set de la finale de Wimbledon contre Novak Djokovic.

by Sarah Ait Salah
SHARE
La "fan ivre de Wimbledon " raconte sa version après que Kyrgios l'ait fait expulser.

La fan qui a été accusée d'être "ivre morte" révèle maintenant qu'elle encourageait en fait Nick Kyrgios. Lors du troisième set de la finale de Wimbledon contre Novak Djokovic, un Kyrgios en colère s'en est pris à l'arbitre de chaise en voulant faire sortir du court une "fan ivre".

"Elle me déconcentre alors que je suis en train de servir dans une finale de Wimbledon. Il n'y a pas de plus grande occasion", a crié Kyrgios à l'arbitre de chaise. "Vous ne m'avez pas cru. Et elle l'a encore fait.

Ça m'a presque coûté le jeu. Pourquoi elle est encore là ? Elle est complètement ivre au premier rang, elle me parle au milieu d'un match. Qu'est-ce qui est acceptable ? Rien n'est acceptable ? Alors fous-la dehors !

Je sais exactement laquelle c'est. C'est celle qui a l'air d'avoir bu environ 700 verres, mec".


Ania Palus sur la scène Kyrgios

Palus, la fan qui a été accusée d'être ivre et qui a été expulsée après que Kyrgios s'est plaint, a déclaré qu'elle n'avait bu que deux verres et qu'elle soutenait en fait Kyrgios.

"Il dit toujours que la foule est contre lui et je voulais montrer que nous étions avec lui, je voulais l'encourager", a déclaré Palus au Sun. "Je n'ai bu qu'un Pimm's et un rosé. C'est la température pour moi, je n'avais pas de chapeau.

Je suis vraiment désolée." De plus, Palus a suggéré qu'elle avait du mal à comprendre comment Kyrgios avait des problèmes avec quelqu'un qui le soutenait. "Je comprends ce que c'est que d'être un outsider, donc je voulais lui apporter mon soutien", a-t-elle déclaré.

"Je suis peut-être allée trop loin et j'en suis désolée, mais je n'avais que de bonnes intentions. C'est absurde de penser qu'une seule personne qui dit 'Allez, tu peux le faire' est si dérangeante qu'il puisse perdre un jeu ".

Wimbledon Novak Djokovic
SHARE