"Anderson méritait plus de soutien", regrette la Fédération Afrique du Sud

Selon Richard Glover, la TSA n'a pas suffisamment suivi le 15e joueur mondial au début de sa carrière

by Niccolo Inches
SHARE
"Anderson méritait plus de soutien", regrette la Fédération Afrique du Sud

Récent finaliste à l’Open des Etats-Unis (tombé face au numéro 1 Rafael Nadal), Kevin Anderson espère que son exploit à Flushing Meadows encourage les jeunes d’Afrique du Sud à s’investir dans le tennis.

A l’heure actuelle, le pays n’a aucun représentant parmi les 200 premiers joueurs Atp (à l’exception du même Anderson, qui a enfin atteint le top 20 grâce à ce résultat), ni parmi les 100 meilleurs jeunes au niveau ITF.

Responsable de la Fédération de tennis d’Afrique du Sud (TSA), Richard Glover regrette quant à lui ne pas avoir assez suivi le nouveau n.15 mondial au début de sa carrière : “En ayant parlé avec Kevin, sa mère et quelques représentants de la TSA qui font partie du système depuis des années, j’ai pris conscience du fait qu’on ne l'a pas suffisamment soutenu (...) Lui et sa famille ont fait d’énormes sacrifices pour atteindre ce niveau.

C’est leur réussite à eux, pas la nôtre (...) Personnellement je ne crois pas que Kevin ait été recompensé comme il faut en Afrique du Sud, en dehors de ces derniers jours”, a-t-il avoué.

C’est un grand ambassadeur pour ce sport, un homme intelligent qui s’intéresse à notre pays”, a poursuivi Glover. Anderson, quant à lui, vit en Floride depuis environ dix ans et souhaite obtenir le passeport américain.

SHARE