La nouvelle décision de l'ATP sur les conduites antisportives.



by SARAH AIT SALAH

La nouvelle décision de l'ATP sur les conduites antisportives.

Ce n'était pas un mois de mars heureux pour le tennis ATP. Bien que les tournois se soient déroulés avec une régularité normale, plusieurs incidents antisportifs ont affecté les tournois qui ont suivi l'Open d'Australie.

Alexander Zverev a ouvert la danse : lors du tournoi d'Acapulco, dans le match de double, le tennisman allemand a frappé la chaise du juge avec sa raquette. Pour le numéro trois mondial, la sanction n'a certainement pas manqué : amende et disqualification avec condition, c'est-à-dire qu'elles seront appliquées lorsqu'il se produira un autre comportement antisportif.

Il n'y a pas que Zverev, mais il y a eu d'autres épisodes : Kyrgios contre Sinner à l'Open de Miami ; Jenson Brooksby qui, dans son match contre Federico Coria, a jeté une raquette qui a failli toucher un ramasseur de balles.

A tous ces comportements, Andrea Gaudenzi, le président de l'ATP, a décidé de mettre un terme : "Avec effet immédiat, l'équipe d'arbitres de l'ATP a reçu l'ordre d'adopter une position plus sévère lorsqu'elle juge les violations du code de conduite".


Nouvelle décision de l'ATP sur les conduites antisportives

Jusqu'à présent, ces comportements antisportifs étaient sanctionnés par une amende, mais ils n'affectaient pas la participation des joueurs de tennis aux tournois futurs.

Selon les propos d'Andrea Gaudenzi, rapportés par l'agence de presse Reuters, il y a une volonté claire de changer de cap par rapport au passé. Le président de l'ATP, Andrea Gaudenzi, a déclaré : "Nous procédons à une révision du code, ainsi que des processus disciplinaires, afin de garantir que des sanctions appropriées et actualisées soient imposées aux contrevenants graves et récidivistes." De ces changements, les joueurs ont été informés par une note interne.

Cependant, dans les déclarations de Gaudenzi, les reproches aux tennismen ne manquent pas : au cours des trois mois écoulés depuis le début de la saison, le nombre de comportements antisportifs a été élevé.

Ce qui, pour Gaudenzi, n'est pas un bon modèle pour les plus jeunes : "Ces accidents donnent une mauvaise image de notre sport. Ce comportement affecte tout le monde et envoie un mauvais message à nos fans, en particulier aux jeunes joueurs." On se souvient que Zverev sera l'un des protagonistes du tour sur terre battue, avec également Novak Djokovic et Carlos Alcaraz.

Rafael Nadal sera out pour 4 semaines, il pourrait revenir pour l'Open de Madrid et Roland Garros. Daniil Medvedev sera absent pour deux mois.