Voici le joueur le plus sanctionné de l'Open d'Australie 2019


by   |  LECTURES 2276
Voici le joueur le plus sanctionné de l'Open d'Australie 2019

Stefanos Tsitsipas s’est adjugé le "record" de la sanction la plus élevée lors de la dernière édition de l’Open d’Australie. Le Grec ayant atteint le dernier carré du tournoi, battu par Rafael Nadal, les organisateurs de Melbourne lui ont donc remis un chèque d’1 millions 125.000 dollars australiens (environ 780.000 $) ; toutefois, le natif d’Athènes en a dû rendre 18.000, dont 3.000 en raison d’un épisode de coaching avec son père Apostolos (qui lui avait simplement conseillé de boire) pendant le match face à Bautista Agut en quarts et 15.000 pour comportement inapproprié vis-à-vis des juges, auxquels Stefanos aurait adressé des phrases intolérables.

Tsitsipas a tout de même achevé un tournoi de rêve, dont le scalp de Roger Federer en huitièmes de finale n’a été que la cerise sur le gâteau. Une fois la campagne australienne clôturée, le membre grimpant du groupe Next Gen s’est aussitôt rendu au QG de Patrick Mouratoglou, aux alentours de Nice, pour s'entraîner en vue du tournoi Atp 250 de Sofia, où il s’inclinera en quarts contre Gaël Monfils.

Sa programmation prévoit un tournoi chaque semaine (ou presque) d’ici le mois de juin : Rotterdam, Marseille, Dubaï, Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Barcelone, Estoril, Madrid, Rome, Roland Garros, 's-Hertogenbosch, Queen's ou Halle, Wimbledon.