ATP Indian Wells : Cameron Norrie et Nikoloz Basilashvili s'affrontent pour le titre



by   |  LECTURES 1656

ATP Indian Wells : Cameron Norrie et Nikoloz Basilashvili s'affrontent pour le titre

Pour la première fois dans l'histoire du Masters 1000, quatre joueurs classés hors du top 25 se sont retrouvés en demi-finale à Indian Wells. Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev et Alexander Zverev n'ont pas réussi à confirmer leurs de statut de favoris, mais il y avait plutôt Cameron Norrie, Taylor Fritz, Nikoloz Basilashvili et Grigor Dimitrov pour se battre pour le titre.

Dans la première demi-finale, Norrie a battu Dimitrov par 6-2, 6-4, en une heure et 26 minutes, pour sa première finale de Masters 1000 en carrière et sa 46e victoire de la saison. Le Britannique s'est fait breaker une seule fois sur deux occasions offertes à son adversaire bulgare, et a réclamé 45% des points de retour pour prendre quatre breaks et sceller le match avec style.

Ils ont tous les deux eu plus de fautes directes que de gagnants, et Cameron a pris l'avantage dans les échanges les plus courts et les plus prolongés pour conclure une victoire en deux sets et rester sur le chemin menant au titre.

Grigor a manqué un revers slicé pour voir son service être brisé dès le match d'ouverture, et Cameron a cimenté son avance grâce à un service gagnant dans le second jeu.

Cameron Norrie et Nikoloz Basilashvili en finale d’Indian Wells

N'ayant pas réussi à imposer ses coups, le Bulgare a raté un autre slice au revers lors troisième jeu pour se retrouver à 3-0 derrière après 12 minutes de jeu.

Dimitrov a commis une autre erreur de revers au quatrième jeu avant de trouver un certain rythme et de retirer le break à 40-0 lors du sixième jeu. Norrie est resté calme, a breaké à nouveau à 4-2 et a pu ainsi clôturer le premier set un service gagnant, quelques minutes plus tard pour un score de 6-2 en un peu plus d'une demi-heure.

Comme dan la première manche, le Bulgare a pris un départ lent et a pulvérisé une erreur de revers sur la quatrième chance de break de Norrie pour prendre un nouveau retard. Cameron a tenu dans le deuxième jeu après un deuce et a également repoussé une chance de break à 2-1 avec un duo service et coup droit bien construit.

Dimitrov a pris le neuvième jeu suite à un incroyable coup droit gagnant sur la ligne, et Norrie est a tenu à 40-0 quelques minutes plus tard pour sceller la rencontre, et se qualifier pour ce qui sera la finale la plus importante de sa carrière.

Dans la deuxième demi-finale, Nikoloz Basilashvili a battu le favori du public, l’Américain Taylor Fritz par 7-6, 6-3, en une heure et 41 minutes pour saisir le résultat le plus notable de sa carrière en Masters 1000.

Le Géorgien a remporté cinq points de plus que l'Américain, tout en ayant repoussé sept occasions de break, dont trois points de set dans le premier jeu, et en s’offrant un break dans le second set pour sceller le match et atteindre la finale.