L'ATP annonce une enquête sur Zverev après les accusations d'une ex-petite amie



by   |  LECTURES 1057

L'ATP annonce une enquête sur Zverev après les accusations d'une ex-petite amie

Après avoir gardé le silence pendant plusieurs mois, l’ATP va finalement faire quelque chose au sujet des accusations de violences physiques et mentales de l'ex-petite amie d'Alexander Zverev en 2019.

Après de nombreuses luttes, Olga Sharypova a raconté son histoire à deux reprises, en s’adressant à un journaliste de renom et en décrivant problèmes qu’elle a rencontrésw avec la star du top 10 tout au long de l’année 2019, choses qui ont culminé lors du Masters de Shanghai.

Sharypova accuse Zverev de violences physiques et psychologiques, bien qu'elle n'ait pris aucune mesure légale contre le joueur allemand jusqu'à présent. L'ATP a bouclé un rapport indépendant de protection qui représente un élément essentiel de l'examen des mesures de protection de l'ATP pour garantir que tous les adultes et mineurs impliqués dans le tennis professionnel sont en sécurité et protégés de tout type d’abus.

Compilé par une équipe d'experts dirigée par Chris Smart, ancien inspecteur en chef de la police métropolitaine du Royaume-Uni, le rapport formule plusieurs recommandations de grande envergure pour garantir que la protection est intégrée dans tous les aspects de l'activité organisationnelle de l'ATP.

L'ATP enquêtera sur les accusations portées contre Alexandre Zverev.

Les questions couvertes comprennent la prévention, le signalement et les enquêtes sur les abus, les mesures disciplinaires, les déclarations de politique, la sécurité des événements, la formation, le partage d'informations, la collaboration avec d'autres organismes de tennis, et la nomination de responsables de la protection dédiés.

L'ATP évaluera les recommandations pour identifier les prochaines étapes immédiates et développer une stratégie de sauvegarde à plus long terme relative à toutes les questions d'abus, y compris la violence domestique.

L'ATP a également informé qu'une enquête interne au sujet des allégations concernant Alexander Zverev lors de l'événement ATP Masters 1000 de 2019 à Shanghai est en cours.

L'ATP a également souligné sa condamnation totale de toute forme de violence ou d'abus, et enquêtera sur de telles allégations liées à la conduite lors d'un tournoi membre de l'ATP.

Le No. 4 Zverev a gardé le silence sur les accusations de Sharypova, déclarant qu'il n'avait jamais rien fait de mal à Olga et qu’il cherchait à le prouver devant un tribunal. "En tant qu'organisation, nous reconnaissons la nécessité d'en faire plus pour garantir que toutes les personnes impliquées dans le tennis professionnel se sentent en sécurité et protégées.

Les recommandations du rapport de sauvegarde nous aideront à aborder cela de manière rigoureuse. Nous nous engageons à réaliser des progrès significatifs et nous avons que ce ne sera pas un processus qui sera au point du jour au lendemain.

Les allégations portées contre Alexander Zverev sont graves et nous avons la responsabilité d'y répondre. Nous espérons que notre enquête nous permettra d'établir les faits et de déterminer les mesures de suivi appropriées.

Nous comprenons que Zverev se félicite de notre enquête et reconnaissons qu'il a nié toutes les allégations. Nous surveillerons également tout autre développement juridique qui viendrait suite à l'injonction préliminaire obtenue par Zverev devant les tribunaux allemands », a déclaré Massimo Calvelli, PDG d'ATP.